Les jardins d'Hélène

Une petite nouvelle ...

9 Juin 2011, 21:18pm

Publié par Laure

 

 

 

Chaussette.JPG

 

Elle a 7 semaines, Mosquito l'a appelée Chaussette. Oui je sais.... quel nom... la faute à ...

 

club chatons5

 

P090611_20.27.JPG

P090611_20.26-02-.JPG

 

Chaussette est épatante : litière trouvée et comprise dès le premier soir, croquettes aussi, bon, elle fait pas trop la différence entre celles pour chaton et celles de la grande, celle-là même qui n'est pas aussi ravie que Mosquito :

 

Photo0822.jpg

 

Et ça fait des heures que Chaussette joue avec une feuille morte tombée du ficus...

 

Voir les commentaires

Absolument dé-bor-dée ! ou le paradoxe du fonctionnaire – Zoé Shepard 

9 Juin 2011, 19:28pm

Publié par Laure

 

absolument-debordee.jpgÉcrit sous pseudonyme, ce pamphlet a fait du bruit et son auteur a été suspendue de la fonction publique pour 10 mois dont 4 mois fermes sans traitement. Le Conseil Régional d’Aquitaine (son employeur donc) demandait également sa révocation.

 

Lauréate d’un concours de catégorie A de la fonction publique territoriale, Zoé Shepard a été recrutée comme chargée de mission auprès du directeur général chargé des affaires internationales au sein d'une grande collectivité. Chargée de mision, un titre qui veut certes tout et rien dire. Dès lors, elle observe ses collègues, et balance à tout va dans son livre : ils répondent aux doux noms de Coconne, L’Intrigante, Simplet, le clan des Chiotteries, et j’en passe… ils sont tous complètement idiots, elle a vraiment gagné tous les gros lots à la loterie des collègues abrutis, profiteurs, fainéants, etc. Là où ça pêche, c’est que Melle Shepard dit travailler dans une collectivité territoriale de 700 agents, et que bien évidemment, ils sont absolument TOUS comme ça (sauf elle bien sûr). Aucun ne trouve grâce à ses yeux. Et c’est parti pour 300 pages d’anecdotes et de ragots tous plus surréalistes les uns que les autres.

Entendons nous bien : bien sûr qu’il y a des abus, des bras cassés, des magouilleurs et du népotisme dans la Territoriale (comme partout ailleurs, y compris dans le privé), bien sûr qu’il faut dénoncer cela et tenter de faire bouger les choses, et que fait Melle Shepard, elle la haut-gradée qui a un pouvoir décisionnel ? Elle crache dans la soupe et profite à plein du système.

Son livre est un tel ramassis de clichés tous plus éculés les uns que les autres qu’il en perd toute crédibilité. Parce qu’elle est comment la réalité ? 99 % des gens font leur boulot correctement, avec passion pour certains, conscience et déontologie, ou au moins sérieusement pour d’autres. Encore une fois, c’est donc stigmatiser tout un corps de métier en faisant de la désinformation. Elle le dira elle-même plus loin : selon elle, seuls les cadres C et B travaillent réellement (pourtant elle les a bien inclus au départ dans les 700 de sa collectivité ne fichant rien), sont mal payés et pas reconnus. Il resterait donc 100 % de cadres A qui n’en font pas une rame. Là encore, quiconque fréquente un tant soit peu une fonction publique, qu’elle soit d’Etat, Territoriale ou Hospitalière, voit bien que ce récit caricatural n’est que médisance, autosuffisance, et plaisir de dénigrer. Ce n’est pas avec ce genre d’ouvrages qu’on va faire avancer quoi que ce soit : il n’est que désinformation et appât du gain de la part de la calomnieuse qui s’enrichit en droits d’auteur. [près de 300 000 euros selon le site rue89.]

Informer et dénoncer, oui, mais avec honnêteté et rigueur, c’est la moindre des exigences intellectuelles qu’on attendait de la cadre A que se dit être Melle Shepard : elle ne l'a visiblement pas compris.

 

 

Albin Michel, mars 2010, 300 pages, prix : 19 €

Sorti en poche en avril 2011 chez Points, 7 €.

Etoiles : stars-1-0__V45690734_.gif

Crédit photo couverture : © Plainpicture et éd. Albin Michel

Voir les commentaires

Le club des chatons (5 tomes parus) – Sue Mongredien

5 Juin 2011, 15:20pm

Publié par Laure

 

traduit de l'anglais par Anne Delcourt

Illustrateurs différents selon les tomes

 

club-chatons1.jpg

 

Voici typiquement le genre de série qui nous laisse sceptiques et réticents en bibliothèque : pur produit marketing, girly à souhait (couvertures roses à paillettes sur les titres, bouilles de chatons irrésistibles), mais quid de la qualité littéraire? Soyons honnêtes : les histoires sont gentillettes, vocabulaire très simple, je n'ai lu que le premier tome et j'ai trouvé cela très moyen, et les illustrations pas terribles. Mais... mais... Mosquito adore, les a dévorés, et attend le 6ème impatiemment. (je précise que Mosquito n'aime pas trop lire, dès qu'il y a trop de pages, elle a peur, mais là, elle s'est jetée dessus, a dévoré les 3 premiers tomes en une soirée, et les deux suivants idem lorsqu'ils sont arrivés).

Parfait pour attirer des enfants qui sont encore de timides lecteurs, un bon moyen de les accrocher, de les fidéliser, en espérant qu'ils trouveront des médiateurs (parents, enseignants, libraires, bibliothécaires, etc.) qui sauront les amener en douceur vers d'autres textes plus exigeants. Je ne condamne donc pas ces séries (qui semblent se développer de façon exponentielle) mais on n'est pas loin non plus de l'overdose commerciale. Et ça plaît follement aux gamins qui en redemandent.

 

Je vous laisse méditer ? (Remarquez au passage que le nom de l'auteur n'apparaît même pas sur la couverture). Parce que les plus jeunes ont leurs collections sur les poneys, les chats, les chiens, les trucs et machins magiques, et Versailles, c'est bon, on en a soupé de Versailles et de ses colombes, ses filles du Roi et autres Lady G., les grands ont ... Marc L., Guillaume M. et Katherine P. (Je ne me fatigue pas, c'est en gros le hit des prêts à la bib sur la dernière année). On a le droit de lire de tout, à tout âge, de mélanger les lectures « de plage » et les lectures plus engageantes, mais cette surproduction si jeune n'est-elle pas déjà que le signe d'un formatage de lecture ?

 

club chatons2 club chatons3 


 club chatons4club chatons5

Sinon, à part ça, de quoi ça cause le club des chatons ? Chloé, une petite fille de 8 ans emménage dans une nouvelle région, et ses parents acceptent qu'elle adopte un chaton pour mieux s'adapter à sa nouvelle vie. Il y a une portée à adopter pas loin, et elles sont quelques fillettes à être intéressées. Chacune va adopter un chaton, et elles vont se retrouver régulièrement chez l'une ou l'autre pour voir leurs minets grandir et apprendre à s'en occuper, entre l'école et les cours d'équitation (tout y est, même le poney-club dont raffolent les filles). Moyen sain et sympathique de se faire des amies...

Et que se passe-t-il quand les chatons deviennent adultes et sont moins craquants ? (allez, je suis mauvaise langue, laissons nos petites filles rêver, vaut mieux des bouquins partout que pas de bouquins du tout? Et puis nous on avait bien nos Fantômette et nos Alice, Club des cinq et cie...)

 

Conseillé à partir de 6 ans (je dirais plutôt 7-8 ans)

et deviens membre sur www.leclubdeschatons.fr

 

 

Nathan, janvier – juin 2011, 93 pages chacun, prix : 4,50 € chaque

Notes : stars-4-0__V7092073_.gif (Mosquito), stars-2-0__V45687805_.gif(Laure)

Crédit photo couverture : © Shutterstock et éd. Nathan

Voir les commentaires

En attendant que le vent tourne – Blaise & Robin Guinin

3 Juin 2011, 10:34am

Publié par Laure

Scénario et dessin : Blaise Guinin

Mise en couleurs : Robin Guinin

 

en-attendant-que-le-vent-tourne.jpgTrois gamins d’une dizaine d’années passent leur été dans un petit village où ils jouent aux aventuriers dans les bois. Pierrot, Xavier et Florentin rêvent d’une belle cabane en haut d’un arbre. Alors que Xavier est parti rendre visite à son père, Pierrot et Florentin construisent la cabane de leurs rêves, sans ménager leurs forces. Mais quand au retour de Xavier la cabane est détruite, ils se vengent sur une bande de trois autres gamins, deux jumeaux toujours en tenue de foot et une petite fille, Lucie. Et c’est le début d’un scénario aussi bien construit que dérangeant sur le mensonge, la trahison, la lâcheté, et quand même… une timide histoire d’amour naissante.

Des questions plus profondes qu’il n’y paraît sous les jeux de ces mômes qui n’ont pas conscience de la violence de leurs actes et de leurs propos.

Les belles couleurs ocre et pastel n’épargnent pas la dureté des paroles et des gestes, et leurs conséquences tragiques.

Un superbe album conseillé par mon libraire BD, adopté illico par Mosquito qui m’a incitée à le lire très vite, et je confirme la qualité de l’ouvrage, à proposer dès 8-10 ans et sans limite d’âge.

Mosquito a adoré, a trouvé cela drôle parce qu’il y a plein de gros mots (c’est un vocabulaire d’enfants !) mais semble avoir été touchée par l’histoire aussi.

 

Casterman, janvier 2011, 132 pages, prix : 15 €

Etoiles : stars-4-5__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : Blaise & Robin Guinin et éd. Casterman.

Voir les commentaires

Hello monsieur Hulot - David Merveille d'après Jacques Tati

2 Juin 2011, 18:20pm

Publié par Laure

 

hello-monsieur-hulot.jpgJ'ai laissé Mosquito fouiller dans les cartons à mon retour de la librairie BD, et voici son premier coup de cœur : Hello monsieur Hulot !

(à noter que je l'ai acheté chez mon libraire BD mais qu'il est certainement chez le libraire jeunesse aussi, et qu'il est de toute façon intergénérationnel !)

Un bel album sans texte, à mi chemin entre l'album jeunesse et la BD. Chaque saynète est construite de la même façon : une page de quelques cases, la chute se trouvant en pleine page au verso. Une chute qui révèle toute la poésie, l'imagination et la rêverie de ce monsieur Hulot ! Un monsieur qui voyage beaucoup, sans sortir de chez lui, ou sans quitter Paris, sauf à la toute fin de l'album. Beaucoup de détails à observer dans l'illustration pour percevoir la facétie du personnage, qui ne manque pas d'humour.

Le format à l'italienne se prête parfaitement au découpage et à la construction des scènes. A lire et relire sans modération !

 

Rouergue, octobre 2010, non paginé, prix : 15 €

Etoiles : stars-4-5__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : © David Merveille et éd. Du Rouergue

Voir les commentaires

<< < 1 2