Les jardins d'Hélène

La remorque rouge - Marie-Gabrielle Duc

17 Mai 2009, 06:07am

Publié par Laure

Clarque Kowalski (ses parents aimaient Clark Gable mais l’officier d’état civil a préféré francisé avec un que) a à peu près tout raté dans sa vie, mais il occupe ses nuits à l’entrepôt en recopiant Proust in extenso. Il en est à sa douzième mouture de la Recherche. C’est le soir de Noël et il est de garde. Sa paisible routine est perturbée par l’apparition dans un hangar d’une remorque rouge. Et quand sept enfants muets en sortent, c’est encore plus compliqué…

 

Curieux roman, fantaisiste, étonnant, mais qui n’a pas réussi à me séduire. Mêlant le grave (l’histoire et le sort de ces enfants) et la fantaisie, l’originalité n’a pas suffi pour moi à faire une histoire. Quant à l’argumentaire des clandestins annoncé par l’éditeur, il me semble trompeur : ce n’est pas vraiment le sujet du livre ! Il s’agit davantage d’un conte étrange, auquel je n’ai pas adhéré.

 

Cuné a aimé (normal, on est presque toujours à l’opposé l’une de l’autre ! )

 

Albin Michel, avril 2009, 200 pages, prix : 14 €

Ma note :

Crédit photo couverture : éd. Albin Michel

Commenter cet article
C
(Oh oh, va-t-on enfin être d'accord sur "Au bon roman" (ton blog-it) ?? Le suspens m'est insoutenable... ;o))
Répondre
L

seuls les très bons romans font l'unanimité ?


V
Ben tiens, ça vient de se remettre en ordre tout seul, tant mieux!
Répondre
L

oui, tant mieux !


V
Mon blog aussi est sens dessus dessous depuis plusieurs jours! Où faut-il s'inscrire? Bises, Véro
Répondre
L

il faut aller dans l'admin, forum/aide, dans le sujet bugs, trouver le bug concerné, et ajouter un message en disant que ton blog aussi est concerné, avec son adresse.
Normalement ils rétablissent dans les 24h. Il faut parfois vider le cache du navigateur pour que fonctionne bien.


K
Bizarrement, ton avis mitigé me rend très curieuse.  L'aspect conte me plait généralement dans un roman!  Bonne journée, Laure!
Répondre
L

dommage je viens de le donner à la bibliothèque, sinon je te l'aurais envoyé !