Les jardins d'Hélène

Vendeur de cauchemars - André Benchetrit

23 Octobre 2008, 08:02am

Publié par Laure

Lili et Elvis sont seuls à la maison, une étrange maison avec une pièce secrète, où leurs parents ont caché tous les meubles et objets susceptibles d’être saisis par les huissiers, car ils sont couverts de dettes, ayant passé leur temps à jouer (et à perdre) dans les casinos. Un homme se présente à la porte, un géant de plus de deux mètres, chauve, effrayant, qui vend des cauchemars. Et il vous force à acheter, même si vous n’en voulez pas, et il sait exactement de quel cauchemar vous avez besoin. Simultanément, Lili s’en prend régulièrement au « roi de trèfle » qu’elle insulte copieusement, un personnage qu’elle est la seule à voir et qui jouera un rôle important dans l’histoire.

Petit livre très court qui se lit d’une traite, car il sait manier la montée de la peur et la curiosité, qui vous fait forcément aller au bout de votre lecture. Mais je reste un peu perplexe, car après une montée efficace de l’angoisse, la fin m’apparaît comme très décevante, comme si l’on perçait brusquement un gros ballon de baudruche patiemment gonflé. Tout ça pour ça ? Ou alors l’histoire est trop « imaginaire » ou fantastique pour moi, et si j’apprécie cette collection chez cet éditeur, ce titre n’est pas mon préféré. Je ne sais pas trop qu’en penser, quel message l’auteur a voulu faire passer (s’il faut en chercher un), pourquoi la fin est si simple après une intrigue plutôt créative et bien menée…  A vous de voir, donc.

 (Age : dès 13 ans)

L’avis de Clarabel 

 

 

Ed. du Rouergue, coll. DoAdo Noir, octobre 2008, prix : 6,50 €

Ma note : 3/5

Crédit photo couverture : © Julien Pacaud et éd. du Rouergue

Commenter cet article
L

Mon andouille de fils n'a pas voulu le lire, mais moi j'ai bien aimé !


Répondre
L

rhoo un peu de respect pour ton fils quand même ;-))) tant pis pour lui, ce n'était perdu pour tout le monde :-)


D
Ayé: j'ai mis un lien de chez moi vers chez vous...
Répondre
L

euh, vous pouvez me tutoyer !


K
C'est bizarre, je suis super intriguée mais ce que vous dites sur la fin de ce roman m'incite à passer mon tour.  Ceci dit, ce fameux roi de trèfle attise vraiment ma curiosité!!
Répondre
C
Je crois qu'il avait un rôti au four et et qu'un coursier l'attendait sur le pas de la porte ... nan ??? :))Ceci expliquerait la fin précipitée !
Répondre
L

rhooo, mais tu deviens mauvaise langue ! :-D