Les jardins d'Hélène

litterature jeunesse

Polka et Hortense : la grande aventure – Astrid Desbordes et Marc Boutavant (ill.)

17 Septembre 2014, 10:42am

Publié par Laure

Ah les illustrations de Marc Boutavant, quel bonheur ! Un an après la sortie de Edmond sous la lune, on retrouve les personnages dans une nouvelle aventure, qui fait cette fois la part belle aux souris Polka et Hortense. Un beau matin très tôt, Polka la blanche vient réveiller son amie Hortense la grise. C’est le grand jour pour l’ascension de la Grande Montagne. « Personne n’est jamais monté au sommet, par peur de tomber de l’autre côté – côté rien – et de disparaitre de la carte". Mais Hortense n’est plus si courageuse, maintenant qu’il faut passer à l’acte. Son cœur bat la chamade. Courage ! Polka, blessée en chemin, se doit d’arrêter, et c’est Hortense qui tient à présent à relever le défi.

 

Une belle histoire d’amitié, qui aide à trouver le courage de surmonter ses peurs, pour aller au bout du voyage et admirer le paysage. Mais la beauté, c’est encore mieux quand on la partage avec des amis chers, et Edmond l’écureuil a répondu présent.

Une belle histoire de confiance aussi, confiance en soi, confiance en ses amis, d’entraide et de partage, et de beaux paysages colorés emplis de fleurs que l’illustrateur nous nomme en pages liminaires. De magnifiques illustrations pleines pages et une suprebe utilisation des couleurs, j’adore !

 

(un album pour les 4-7 ans)

 

Nathan, septembre 2014, prix : 10 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Marc Boutavant et éd. Nathan

Voir les commentaires

Apprendre à ronronner - Coline Pierré

15 Août 2014, 09:31am

Publié par Laure

Illustrations de José Parrondo

 

Albin a 8 ans lorsqu'il arrive dans une nouvelle école en milieu rural, il est un peu perdu lui qui n'a toujours connu que la ville. Il se sent un peu seul, à l'écart, seule Léane, une petite fille attentive mais un peu triste, lui parle.

Pour son anniversaire, ses parents font comme si de rien n'était : Albin est d'abord vexé, avant de découvrir son cadeau bien caché sous la couette : un chaton tout mignon et ronronnant, blanc avec des taches noires comme une petite vache : il l'appellera Panda. Il découvre très vite l'effet apaisant du ronronnement de Panda. Et s'il apprenait lui aussi à ronronner pour réconforter la douce Léane, inconsolable depuis le décès de sa maman ?

 

C'est parti pour une aventure aussi amusante que sensible, Albin se documente et veut absolument réussir à ronronner lui aussi. Mais seuls les chats semblent avoir cette capacité, alors s'il se comporte comme un chat, peut-être cela marchera-t-il ? Formidables parents qui le laissent faire son expérience, bienveillants et attentifs à leur petit garçon. Bien sûr, manger des croquettes, laper dans un bol et faire ses besoins dans une litière, quand on est un enfant, ça devient vite compliqué.

 

Formidable petit roman doux et apaisant comme le ronronnement d'un chat, qui montre comme il peut être difficile parfois de dire ses émotions. C'est simple et drôle, et le lecteur adulte (s'il est un parent curieux quelque part) se régale de tout ce qui n'est pas dit ouvertement mais qui transparaît dans cette histoire (faisons confiance à nos enfants, formidable maman sociologue et papa cuisinier qui apportent le gage de l'observation et de la fantaisie au récit également). L'enfant y trouvera plusieurs niveaux de lecture selon sa sensibilité et sa maturité, mais surtout, une belle part d'imagination :-)

 

Les illustrations simples et colorées de José Parrondo font penser à de la BD et rappellent un peu les dessins d'Anouk Ricard (Anna et Froga).

 

 

L'école des loisirs, collection Mouche, septembre 2013, 85 pages, prix : 8,50 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © José Parrondo et éd. L'école des Loisirs

Voir les commentaires

Le club des tongs tome 1 : l'été des mystères – Ellen Richardson

11 Août 2014, 20:32pm

Publié par Laure

Traduit de l'anglais par Anne Guitton

 

Lizzie (Elizabeth de son vrai prénom), qui a perdu sa mère d'un cancer quatre mois auparavant, est en vacances chez sa tante à Sunday Island (aussi appelée l'île des mystères), où elle s'ennuie ferme. Jusqu'à trouver une enveloppe sur son oreiller avec ce message sibyllin : « Top secret ! Réservé à Lizzie Porter » et une invitation à un rendez-vous dehors à minuit. Elle fera la connaissance de Tash (Natasha) et son fidèle chien Mojo, et de Sierra, fan de … tongs et de mode ! Elles retrouveront chacune un bijou ayant appartenu à leur mère, qui elles aussi étaient amies et avaient dans leur jeunesse caché un trésor... Nos trois aventurières vont mener l'enquête.

 

On pense au Club des cinq, revu ici en trio féminin, l'enquête reste assez simple (et pas très crédible) mais ce n'est pas l'important, c'est l'amitié qui est mise en avant, et les relations aux parents, aux caractères assez marqués, et à ce besoin naturel à l'adolescence de se soutenir et de comprendre.

Assez léger, idéal pour les 9-12 ans, avec quelques piques humoristiques, ça se dévore assez vite (mais un deuxième tome est paru et deux autres sont prévus pour 2015) : une lecture parfaite pour nos jeunes minettes à la plage (oui c'est plutôt girly, rien qu'à la couverture !)

 

Et à la fin du livre, quelques bonus : bricolages, recettes de gâteaux et tests...

 

Nathan, juillet 2014, 160 pages, prix : 9,95 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © éd. Nathan.

Voir les commentaires

La drôle d’idée de mon papa – Rémi Chaurand, ill. d’Alexandra Huard

24 Juillet 2014, 15:40pm

Publié par Laure

Un matin d’automne, Thelonious a un peu mal au ventre et pas du tout envie d’aller à l’école. Son papa lui offre une journée d’école buissonnière : une pause dans un café, une balade au zoo, une visite express du musée, des essayages et des achats dans un magasin de sport, avant de finir la journée en douceur avec … chut…une belle surprise pour le lecteur.

 

Un album très coloré, aux teintes surtout automnales mais aussi dans les tons de bleu, qui dit la complicité entre un père et son petit garçon, et le lien chaleureux de la famille. De l’amour et du temps pour chacun, voilà la recette de cette journée un peu magique, parenthèse dans un quotidien d’ordinaire routinier mais ce jour-là bien chamboulé (je ne vous dévoile pas tout non plus !)

 

Nathan, juin 2014, 32 pages, prix : 10 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Alexandra Huard et éd. Nathan

Voir les commentaires

Splat à la fête foraine / Splat à la mer ! - Rob Scotton

17 Juin 2014, 14:38pm

Publié par Laure

Voici venus les tomes 11 et 12 des albums de Splat le Chat en petit format (je ne vous refais pas le topo à chaque fois, les petits formats sont des créations sous licence, mais ne sont pas faites par Rob Scotton lui-même).

Et ces deux nouveaux titres sentent bon les vacances qui approchent !

 

L’histoire est toute simple : Splat va à la fête foraine avec ses amis Grouff et Plume. Ils passent aussi chercher Kattie mais celle-ci a la jambe dans le plâtre. Impossible de l’emmener. Mais comme ils sont de bons amis, ils lui rapporteront un cadeau. C’est parti pour une visite de la fête foraine en compagnie de nos matous fanfarons et gourmands : Splat n’est plus si courageux quand il s’agit de visiter l’Ours fantôme et Grouff se laisse emporter par son estomac quand il s’agit de rapporter des éclairs au chocolat à Kattie. Quel cadeau pourront-ils bien rapporter en visitant le stand de chapeaux, de tir, et la grande roue ?

 

Ludique et sympathique, voici un titre qui plaira aux petits, surtout s’ils connaissent déjà ce qu’est une fête foraine. Les bouilles des minets sur les illustrations sont très expressives de leurs émotions du moment !

 

 

  Splat part à la mer pour la journée avec ses parents et sa petite sœur (et son inséparable Harry Souris dont on ne parle pas mais que l’on voit sur les illustrations). Son grand-père, que l’on voit pour la première fois en début d’album, lui demande de rapporter un coquillage pour écouter le bruit de la mer. Promis répond Splat ! Mais ce ne sera pas si simple : il faut d’abord prendre le temps de s’installer, d’aider papa à monter le parasol, de faire un château de sable avec sa petite sœur, de manger une glace au poisson… avant d’être enfin libre pour chercher ce fameux coquillage. Ah la la qu’est-ce qu’on peut trouver sur une plage ! Des tas de choses plus ou moins propres ou brisées, mais de coquillage pour écouter la mer, point. Mais si, il suffit de se faire aider par une mouette et une baleine ! Quelle aventure remuante pour Splat ! la mer, c’est pas du tout reposant !

Pari réussi pour ce titre-là également, on s’amuse avec le petit héros, sa maladresse habituelle et sa bonne humeur contagieuse : parfait pour les vacances !

 

Si je ne suis pas toujours emballée par les titres petit format de notre héros, je suis cette fois bon public et les trouve plutôt réussis (avec une préférence pour celui à la mer quand même !)

 

 

Nathan, juin 2014, 32 pages chacun, prix : 5,95 € pièce.

 

 

Voir les commentaires

L’histoire vraie de Yen-Yen le panda géant – Fred Bernard, ill. de Julie Faulques

11 Juin 2014, 07:56am

Publié par Laure

Une coédition avec le Muséum national d’histoire naturelle pour nous raconter l’histoire vraie du panda géant Yen-Yen, offert par la Chine au Président de la République française en 1973 (Pompidou), qui fut hébergé et soigné au zoo de Vincennes jusqu’à sa mort en 2000.

 

Tout petit en Chine, Yen-Yen s’est perdu dans la forêt, et il a été conduit au zoo où il partage sa cage avec un autre panda du même âge : Li-Li. Les gestionnaires du zoo espèrent bien qu’un jour ils feront des petits (mais on découvrira plus tard que ce sont en fait deux mâles !) Ils sont rapidement offerts à la France en signe d’amitié diplomatique. Ils sont pris en charge par le personnel de la ménagerie du Jardin des Plantes, à Paris. Les pandas voyagent en avion, au milieu des passagers. La narration du  voyage est assez épique !

 

On apprend tout au long de cet album leur histoire et leur mode de vie, habitudes alimentaires, etc. On reconnaît au passage dans le dessin le Président Valéry Giscard d’Estaing (enfin les parents de mon âge, les enfants sont trop jeunes !) deux pages documentaires clôturent l’album (j’en aurais bien aimé davantage !)

 

A mi chemin entre fiction et documentaire (histoire vraie, comme nous demandent les adultes avides de récits et témoignages), c’est un album bien sympathique qui réjouit tous les petits curieux des animaux et de la nature. J’ai beaucoup aimé !

 

Dès 5/6 ans en lecture à voix haute, et sans limite d’âge dès que l’enfant sait lire tout seul :-)

 

 

Nathan / Muséum national d’Histoire naturelle, juin 2014, 32 pages, prix : 11,95 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Julie Faulques et éd. Nathan

Voir les commentaires

Au secours ! Un monstre gluant – Orianne Lallemand, ill. de Caroline Hüe

10 Juin 2014, 10:36am

Publié par Laure

Dans la même collection, il existe déjà le loup, la sorcière, et l’ogre : des classiques. Voici le gros monstre vert et gluant, qui a enlevé les parents de Lola. Le jeune lecteur est invité à partir à leur recherche en soulevant des volets. C’est donc un livre animé qui est adapté aux plus jeunes : le carton des pages est costaud, les volets à soulever pas trop fragiles, une roue à tourner, et à la fin, un pop-up faisant surgir le monstre, et la petite phrase magique pour ne pas traumatiser les petits : « ferme le livre et sauve-toi vite ! »

 

Les plus : un livre jeu dont le principe plaît toujours aux enfants, une histoire et un format adaptés aux petits (dès 4 ans), une fabrication résistante, un livre pour jouer à se faire peur qui rassure à la fin (en fermant le livre, on laisse le monstre dans l’histoire et on rejoint la réalité en paix)

 

Les moins : du déjà vu, tant dans la réalisation que dans l’histoire. On pense beaucoup à Chhht ! de Sally Grindley.

Mais comme le concept fonctionne toujours, il faut bien renouveler…

 

 

Nathan, juin 2014, 16 pages, prix : 14,90 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Caroline Hüe et éd. Nathan

Voir les commentaires

Tu lis où ? – Géraldine Collet, ill. de Magali Le Huche

5 Juin 2014, 08:49am

Publié par Laure

Un titre qui date de 2009 déjà mais qui n'a rien perdu de sa fraicheur pour parler du plaisir de la lecture.

Le principe est simple : à chaque prénom d'enfant, un lieu de lecture : Lucie lit dans son lit, Marius préfère le bus, Marek s'endort avec, à la bibliothèque, mais Lorette, où lit-elle, Lorette ? Pourquoi ne veut-elle pas nous le dire ? Allez Lorette ! (vous le saurez à la chute).

Les enfants repèrent bien sûr très vite les rimes, et l'on peut continuer le jeu avec d'autres prénoms (pas toujours facile, mais ça débride l'imagination !)

Les illustrations de Magali Le Huche sont très gaies et pleines de détails qui méritent l'observation.

Un classique des bibliothèques enfantines pour susciter et entretenir le goût de lire.

 

P’tit Glénat, coll. Vitamine, août 2009, 32 pages, prix : 9 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Magali Le Huche et éd. Glénat

Voir les commentaires

Une histoire à toutes les sauces – Gilles Barraqué

3 Juin 2014, 14:41pm

Publié par Laure

Illustrations de Gaëtan Dorémus

 

L’auteur ne se cache pas de rendre un hommage appuyé à Raymond Queneau et ses exercices de style. Le principe : une histoire de base, sans sauce, toute simple, qui tient en 6 lignes. Puis la même histoire est racontée à toutes les sauces possibles et imaginables (il en manque sûrement, le livre en propose une soixantaine) : jeux sur les sonorités, les pays (contexte et univers différents), le style (conte, calligramme, fable, SMS, langage « djeuns »), les points de vue, etc.

C’est jubilatoire, tant on découvre avec trois fois rien la richesse de la langue et toutes les possibilités offertes, pour peu qu’on accepte l’idée du jeu. Car bien sûr à la fin, on peut s’amuser à reproduire l’exercice avec une autre histoire, ou continuer à trouver de nouvelles sauces.

Une mine d’or pour travailler avec les enfants, en classe, en bibliothèque, en centres de loisirs. Ou pour sourire tout seul, on a le droit aussi. On a juste envie de dire à l’auteur : Encore ! J’en veux encore !

Les illustrations de Gaëtan Dorémus ne sont pas toujours bien mises en valeur (et le noir et blanc ne lui rend pas forcément hommage), mais le livre est à tout petit prix, pour un usage inépuisable !

 

 

Nathan, janvier 2014, 118 pages, prix : 5 €

Etoiles :

Crédit photos couverture : © Gaëtan Dorémus et éd. Nathan.

Voir les commentaires

Chouette divorce ! - Isabelle Minière

31 Mai 2014, 08:56am

Publié par Laure

Léo a des parents blagueurs et boute-en-train, aussi quand sa mère lui annonce qu’elle divorce, il croit à une mauvaise blague qu’il ne trouve pas très drôle. D’autant qu’il gagne le gros lot : son père va aller vivre avec Caroline, maman d’un petit Hugo, et sa mère va s’installer avec Pierre, papa de Léa. Deux maisons, deux beaux-parents, deux nouvelles familles avec qui il va falloir composer, ça fait beaucoup d’un coup. Et si ces parents pouvaient arrêter d’employer l’adjectif « sympa » à tout bout de champ ! « Tu verras, elle est très sympa ! » Léo n’en peut plus de tous ces changements très sympas. Il finit par se confier à son copain Quentin, qui le rassure tant bien que mal : il vaut mieux des parents divorcés que des parents gravement malades ou morts !

 

Un petit roman pour les 8-12 ans qui dédramatise le divorce, certes de manière un peu idéale, mais qui montre qu’avec patience et respect, les choses peuvent bien se passer. Non personne ne l’obligera à aimer les nouveaux membres de la famille recomposée, mais il doit au moins les respecter. Et qui sait si un nouvel attachement ne naîtra pas ?

Le roman met aussi l’accent sur l’importance d’une chambre à soi pour l’enfant, un endroit où il peut se retirer loin du tumulte, se sentir chez lui, s’isoler s’il le souhaite. Une histoire très « sympa » qui n’oublie pas de mêler l’humour à des réflexions latentes plus profondes.

 

Rouergue, coll. Dacodac, janvier 2014, 74 pages, prix : 7 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Arnaud Boutin et ed. du Rouergue

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 > >>