Les jardins d'Hélène

litterature jeunesse

La tour Eiffel fait du ski ! – Mymi Doinet, Mélanie Roubineau (ill.)

14 Février 2019, 14:52pm

Publié par Laure

J’aime beaucoup cette série de la tour Eiffel qui permet de voyager avec fantaisie et d’accompagner les premières lectures des enfants de CP.  

 

C’est l’hiver à Paris, il neige. Samy, dans la boutique de souvenirs de ses parents, rêve d’une escapade à la montagne car il a une mission secrète à accomplir. Ça tombe bien, la tour Eiffel a très envie d’aller skier, c’est parti mon ami ! L’arrivée au Mont Blanc est un peu secouée, entre bouquetins et avalanches, mais Samy y accomplira sa mission avec amour et tendresse.

 

Ah la magie des histoires ! Une belle relation entre une arrière-grand-mère et son arrière-petit-fils, de belles valeurs faites d’amour familial et de cadeaux de transmission, sous les couleurs pastel de Mélanie Roubineau : sur le blanc de la neige, du gris, du bleu, du rose qui adoucissent encore le cocon du récit.

 

Un joli volume, qui se termine par deux pages documentaires sur le Mont-Blanc.

 

 

 

d'autres titres :

- La tour Eiffel a des ailes

- La tour Eiffel à New-York

- La tour Eiffel se balade à Paris, en grand format ici

- La tour Eiffel en Italie

- La tour Eiffel en Égypte

 

 

Nathan, janvier 2019, 32 pages, prix : 5,60 €, ISBN : 978-2-09-258835-2

 

 

 

Crédit photo couverture : © Mélanie Roubineau et éd. Nathan

Voir les commentaires

Les riches heures de Jacominus Gainsborough – Rebecca Dautremer

12 Février 2019, 09:56am

Publié par Laure

Cet album jeunesse est un chef-d’œuvre, de ceux vers lesquels on revient inlassablement, tant il est beau, poétique, indémodable.

 

Les riches heures de Jacominus Gainsborough, c’est l’histoire d’une vie, celle d’un petit lapin timide avec une patte folle, plutôt introverti, mais qui construira une famille avec Douce, aura des enfants, des petits-enfants, et de fidèles amis. L’histoire d’une vie ordinaire qui n’aura pas manqué d’amour, de petits bonheurs et de quelques douleurs.

 

Le récit s’intercale entre douze grandes scènes picturales splendides, qui font référence à de grands peintres (enfin pour ce que j’ai pu reconnaitre), elles fourmillent de détails que le lecteur reviendra observer inlassablement, l’enfant pourra jouer à cherche et trouve parmi les nombreux personnages identifiés en pages liminaires. En marge du texte on trouve aussi des portraits de Jacominus, et des pages de vignettes anciennes minutieusement travaillées.

 

Une belle leçon de vie, douce et poétique. Et si l’album peut paraître difficile, relisez le préambule de Rebecca Dautremer, faites confiance aux enfants et à leur regard, il n’y a pas d’âge pour donner accès à l’art, à la beauté, et à la philosophie. Les enfants dès leur plus jeune âge, comme les grands, ont droit au meilleur. Jacominus en fait partie.

 

 

 

 

Ed. Sarbacane, octobre 2018, 56 pages, prix : 19,50 €, ISBN : 978-2-37731-017-3

 

 

 

Crédit photo couverture : © Rébecca Dautremer et éd. Sarbacane.

Voir les commentaires

T'choupi se brosse les dents - Thierry Courtin

8 Février 2019, 14:44pm

Publié par Laure

65eme album de T'Choupi, déjà ! Indémodable ce p'tit héros ! L'autre jour un petit garçon a piqué une colère à la bibliothèque parce que (quasi) tous les T'choupi étaient empruntés et il avait déjà lu les rares albums présents, ni sa mère ni moi n'avons réussi à le convaincre de choisir autre chose, il est reparti grognon et sans rien (pauvre Petit Ours Brun, Splat et Crocolou, ils n'ont pas fait le poids !)

 

Les derniers titres proposent également la version à écouter en utilisant l'appli Nathan Live et en scannant la couverture. On aime toujours autant les pages plastifiées bien résistantes, tant du côté des parents que du côté des bibliothécaires. wink



Le brossage des dents est une étape d'apprentissage chez les tout-petits, et le faire avec T'Choupi permet d'accompagner l'enfant et de rendre le moment plus ludique. Astuces (sablier, chansonnette), brosse à dents rigolote avec une petite souris et qui tient debout toute seule, les idées ne manquent pas.

 

Dommage qu'à aucun moment dans l'histoire on ne dise à quoi ça sert, de se brosser les dents... Allez bande de parents, au boulot !

 

 

 

Nathan, janvier 2019, 32 pages, prix : 5,70 €, ISBN : 978-2-09-258954-0

 

 

Crédit photo couverture :  © Thierry Courtin et éd. Nathan

Voir les commentaires

Félix le chien – Blanca Lacasa et Ana Gomez (ill.)

23 Janvier 2019, 11:48am

Publié par Laure

Félix est le petit chien de Max, un chien qui ressemble à tous les chiens de la même espèce, mais qui ne fait rien comme eux. Il ne va pas chercher la balle, il n’aboie pas, il ne remue pas la queue, il ne se roule pas par terre pour qu’on lui chatouille le ventre. Il est un grand incompris dans sa famille humaine.

Mais le petit Max va s’intéresser à lui et remarquer que la nuit, Félix aime rejoindre ses copains et fait tout comme eux : chasser les souris, grimper dans les arbres, jouer avec des pelotes de laine… Max va accepter cette différence et montrer à Félix qu’il la comprend, ainsi leur lien va-t-il s’épanouir davantage et ils sont heureux tous les deux.

 

Un compagnon à 4 pattes, c’est souvent un être qu’on a tant attendu qu’on l’a fantasmé, et qui ne se révèle pas toujours conforme à l’idée qu’on s’en faisait. Qu’on le rapporte à l’humain ou non, cet album simple et joyeusement coloré met en avant la différence, et son acceptation. Sans aller jusqu’à une réflexion sur le genre, acceptons déjà que l’autre puisse être différent, et accueillons-le tel qu’il est !

 

Un beau message de tolérance et de respect, qui s’ouvre sur des pages jaune soleil remplies d’os dessinés et se referme sur ce même jaune rempli d’arêtes de poisson, celles que Félix le chien préfère.

 

 

Dès 3 ans.

 

 

 

Nathan, janvier 2019, 32 pages, prix : 11,90 €, ISBN : 978-2-09258176-6

 

 

 

Crédit photo couverture : © Ana Gomez et éd. Nathan

Voir les commentaires

La maison de Célia – Javier Martinez et Mariana Ruiz Johnson (ill.)

10 Janvier 2019, 15:51pm

Publié par Laure

Célia aime beaucoup sa maison, son escalier sur lequel dort son ours en peluche, les balançoires de son jardin, les tuiles du toit qui luisent quand il pleut, mais voilà, celle-ci lui annonce que ce sera bientôt fini (eh oui cette maison aux grands yeux sur son toit parle à la fillette). Son père lui explique alors pourquoi, car sa maman a trouvé un travail ailleurs.

 

Et c’est le grand bal des déménageurs entre camion et cartons. Au début Célia n’aime pas trop sa nouvelle maison mais elle y construit assez vite de nouveaux repères. Et quand son père l’emmène revoir l’ancienne maison pour des détails à voir avec les nouveaux propriétaires, elle est heureuse de voir qu’une autre famille avec d’autres enfants y ont pris leurs marques.

 

Un bel album tout simple sur le déménagement, pour accompagner si besoin les enfants qui s’apprêtent à en vivre un ou souffrent un peu d’un changement récent. Mais nul besoin d’être concerné par le thème pour prendre plaisir à le lire.

 

J’aime beaucoup le dessin très coloré et cubique de Mariana Ruiz Johnson !

 

 

 

 

 

(dès 3 ans)

 

 

Nathan, juin 2018, 34 pages, prix : 11,50 €, ISBN : 978-2-09-258045-5

 

 

 

Crédit photos : © Mariana Ruiz Johnson et éd. Nathan

Voir les commentaires

Deux petits ours - Ylla

20 Novembre 2018, 14:09pm

Publié par Laure

Paru en 1954, cet album est une réédition du seul livre entièrement réalisé par Camilla Koffler, dite Ylla. Photographe, spécialisée dans la photographie animalière, elle a surtout confié des photos à d’autres auteurs. (Une postface de Laurence Le Guen explique son parcours).

 

Deux petits ours est un album documentaire délicieusement désuet, mais dont les photos en noir et blanc de ces deux oursons sont toujours aussi belles et attendrissantes. La qualité du papier, la couleur, la texture, la mise en pages participent de la réussite de l’ensemble.

 

Observation, attente, scènes de jeu ou de repos, construction en lien avec le texte (ces petits filous vont passer la journée à s’amuser et se perdre au lieu d’écouter sagement leur mère à qui ils ont promis bien sûr de ne pas bouger !)

 

 

Décalé mais intemporel, un grand bravo aux éditions MeMo pour ce choix, et un grand merci à mon libraire qui me l’a conseillé ! J’étais sceptique mais j’ai adoré et je ne cesse de le proposer depuis !

 

 

 

Éditions MeMo, mars 2018, 40 pages, prix : 16 €, ISBN : 978-2-35289-379-0

 

 

 

Crédit photo couverture : © Ylla et éd. MeMo

Voir les commentaires

L’esprit de la forêt – Astrid Desbordes et Marc Boutavant (ill.)

19 Novembre 2018, 13:48pm

Publié par Laure

Neuvième album déjà dans la série d’Edmond et ses amis, c’est toujours un plaisir de les retrouver !

 

Cette fois, Edmond l’écureuil et ses amis Georges Hibou et l’ours Edouard sont réveillés à l’aube par un bruit de marteau, qui semble provenir de la rivière. Mais quel est donc ce cube étrange qui a poussé pendant la nuit ? C’est Jack le chat qui s’est construit une maison « technique, pratique, cubique, techno… » ça va on a compris l’interrompent ses amis. Mais pour ce faire il a rasé un vieux saule, au diable les vieilleries, il faut être moderne dans la vie !

 

La nature ne l’entend pas de cette façon et il faudra faire face au déchainement de la tempête. Et c’est en lisant la grande encyclopédie de la nature qu’Edmond va lui expliquer à quoi servait le saule, et le grand esprit de la forêt (taquin) va faire promettre à Jack de retenir la leçon !

 

Une belle petite histoire pour initier les plus jeunes à la nécessité de préserver la nature.

 

Toujours aussi colorée, un peu plus sombre et grave, cette histoire n’oublie pas pour autant la force de l’amitié et l’entraide. A lire sans hésiter !

 

(dès 3 ans)

 

 

 

Nathan, novembre 2018, 32 pages, prix : 7,95 €, ISBN : 978-2-09-257638-0

 

 

 

Crédit photo couverture : © Marc Boutavant et éd. Nathan

Voir les commentaires

Méphisto – Bernard Villiot et Antoine Guilloppé (ill.)

13 Novembre 2018, 16:35pm

Publié par Laure

Quel bel album qui allie à merveille texte rimé et illustrations !

 

Méphisto est un chat noir rejeté de tous, car il porte malheur du fait de son pelage. Las, il quitte la ville pour vivre en paix dans la nature « le temps d’un été, le temps d’un automne ». L’hiver venu, il regagne la ville pour trouver de la nourriture et redoute l’accueil qui lui sera fait. Mais les maisons étant envahies de rats et de souris depuis son départ, il sera à nouveau le bienvenu….

 

Le texte en vers et souvent rimé est magnifique, tout comme les dessins en noir sur blanc d’Antoine Guilloppé. On y lira au choix une belle histoire sur un chat mal aimé, ou une fable sur la différence, le racisme, le rejet de la différence, mais en tous les cas, amateurs de chats ou non, ne boudez pas votre plaisir !

 

 

 

Extrait : (1ère page, site de l’éditeur) :

 

« Fut un temps, je ne sortais que la nuit,
À l’heure où les parents couchent leurs petits.
On m’évitait pour conjurer le mauvais sort.
Je portais, paraît-il, la poisse, la guigne et je ne sais quoi encore.
Personne ne voulait croiser mon chemin,
Car sous ma robe se cachait, disait-on, le diable, le Malin.
J’étais un chat maudit, un maudit chat tout noir,
Noir comme la nuit, noir comme la suie, noir comme l’ennui.
Alors on m’affubla du triste nom de Méphisto. »

 

 

 

Gautier-Languereau, septembre 2018, [32 pages], prix : 13 €, ISBN : 978-2-01-702497-2

 

 

 

Crédit photo couverture : © Antoine Guilloppé et éd. Gautier-Languereau

Voir les commentaires

Timoto tomes 5 et 6 – Rémi Courgeon

12 Novembre 2018, 15:51pm

Publié par Laure

Timoto y arrive presque tout seul : Ah ce petit Timoto tigre ressemble bien à un enfant quand il s’agit de faire ses lacets tout seul pour sortir !

Mais toutes ces ficelles, c’est bien compliqué, même quand on a un grand-père qui vous a offert sa collection de nœuds marins. Timoto change ses plans et invite son petit voisin préféré : le lapin Jules. Et je vous laisse la surprise de qui noue quoi à qui !

 

Toujours aussi drôle et facétieux ce petit Timoto, pas de doute, je reste fan de la série !

 

Timoto a un meilleur copain : Un jour de pluie et d’ennui, Timoto accueille dans sa chambre un escargot qui frappait à son carreau.

Comme celui-ci ne parle pas bien fort, Timoto n’entend pas sa voix et décide de l’appeler Norbert (comme son grand-père) et va inventer mille jeux avec lui, qui prennent souvent pour modèle ce fameux Papino. Et pour le goûter, il faut manger hein Norbert, c’est plein d’oligroéléphants ! (Oui le correcteur d'orthographe n’est pas content, mais il ne connait pas Timoto !)

 

 

C’est doux, drôle, attachant !  (sans oublier la parfaite répartition texte / image sur la double page)

 

 

(Dès 3 ans)

 

 

Ed. Nathan, septembre 2018, 32 pages chaque, prix : 6,95 € chaque

 

 

 

Crédit photo couverture : © Rémi Courgeon et éd. Nathan

Voir les commentaires

Splat et le bébé surprise ! - Rob Scotton

10 Novembre 2018, 15:11pm

Publié par Laure

Ah le retour de Splat en grand format ! Vous connaissez ma préférence pour les grands albums de Splat car ce sont les seuls écrits par Rob Scotton, les petits formats sont repris sous licence par d’autres auteurs (« d’après les personnages de Rob Scotton » et leurs noms sont cités en tout petit en page intérieure que seuls les bibliothécaires verront en cataloguant !) et je trouve ces petits formats bien plus faiblards au niveau des histoires.

 

Ici c’est donc une nouvelle et belle aventure : la maman de Splat lui annonce l’arrivée prochaine d’un bébé. Tout excité, Splat est ravi de lui préparer sa chambre, de lui donner d’anciens jouets à lui…. Mais quand arrive le nouveau bébé, Splat est tout déconfit : c’est quoi ce bébé crocodile qui va les manger tout crus ?

 

Malgré la différence et la déception, Splat va jouer le grand frère modèle pour jouer avec le bébé, lui lire des histoires le soir, et même changer ses couches nauséabondes. Alors forcément quand ce petit nouveau qui n’était qu’en garde s’en va, Splat est tout triste… Il aimait bien ce rôle de grand frère… mais qui sait, peut-être un jour à nouveau…

 

 

J’ai beaucoup aimé le quiproquo qui crée la surprise et le sel de l’histoire, la chute toute mignonne, et le rôle de Splat qui malgré l’arrivée d’un petit frère qui ne correspond pas à l’attente qu’il s’en faisait, va l’aimer quand même. De là à choisir cet album quand on a un enfant à préparer à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur 😉

 

Mais même sans cela, c’est un album très sympa qui plaira aux petits fans de Splat !

 

 

 

Ed. Nathan, octobre 2018, 32 pages, 26 x 26 cm, prix : 13,95 €, ISBN : 978-2-09-258070-7

 

 

 

Crédit photo couverture : © Rob Scotton et éd. Nathan

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>