Les jardins d'Hélène

litterature jeunesse

Le parcours de Paulo - Nicholas Allan

10 Décembre 2006, 21:35pm

Publié par Laure

Je viens de finir de lire Paulo avec les filles, et j’ai tellement ri que je ne peux pas m’empêcher de vous inviter à découvrir cet album. Acheté il y a plus d’un an pour la bibliothèque, sur les conseils de mes collègues de la Bibliothèque Départementale qui l’avaient mis dans leur très sévère mais excellente sélection annuelle d’albums jeunesse, et sur ceux d’un enseignant de maternelle qui ne m’en disait que du bien, je ne l’avais pourtant jusque là jamais lu. Il n’est jamais trop tard… Alors voilà, si vous avez autour de vous un enfant qui vous demande sans cesse « dis maman, comment on fait les bébés », c’est ce livre qu’il vous faut !

Texte et illustrations sont d’une drôlerie et d’une justesse telles que cet album est un INCONTOURNABLE INDISPENSABLE, surtout si vous avez la lourde tâche d’expliquer la reproduction à un enfant de 5 ans. (Sinon, vous avez le droit de rire aussi, y a pas de raison, chez nous, c’était juste pour ça !)

Paulo est un petit spermatozoïde qui vit à l’intérieur de Monsieur Dupont. Sur l’image, on vous montre plus précisément où chez Monsieur Dupont. Mais il n’est pas tout seul, oh là non, il habite là avec 300 millions autres petits comme lui. A l’école, Paulo n’est pas très fort en calcul, mais il est très bon en natation. C’est important, pour le grand jour de la Grande Course. Armé de ses lunettes et de son dossard, et de deux cartes qui lui expliquent le chemin pour trouver l’œuf de Madame Dupont, quand le maître crie « Partez ! », Paulo nage nage nage du plus vite qu’il peut. Il rencontre la douceur de l’œuf et le ventre de Mme Dupont se met à pousser, jusqu’à la naissance d’Elsa. C’est curieux car à l’école, des années plus tard, Elsa n’est pas très forte en maths, mais alors …  en natation … !!

 

Traduit de l'anglais par Isabel Finkenstaedt

Ecole des L/ Kaléidoscope, mars 2005, ISBN 2-87767-423-1, prix 12 €

Existe en « lutin poche » à 5,50 € pour les petits budgets…

Ma note : 5/5

Voir les commentaires

Le soldat rose - Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud, illustrations de Cyril Houplain

7 Décembre 2006, 11:23am

Publié par Laure

Le soldat rose (« un conte pour les enfants et ceux qui le sont restés ») est un joli conte de Noël. Un petit garçon, Joseph, se laisse enfermer au rayon jouets d’un grand magasin. Après la fermeture, tout ce petit monde va s’animer, mais seuls ceux qui ont gardé des yeux d’enfants peuvent le voir. Il y a Betty Quette, une drôle de petite poupée qui gonfle les prix sur les étiquettes pour que personne ne les achète, et qu’ainsi les jouets ne soient pas séparés, il y a aussi la poupée Made in Asia, tristounette parce qu’en Asie, on fait travailler les jeunes enfants, il y a la panthère noire en peluche qui vous dévore (de bisous !), le train électrique, et bien sûr, le soldat rose, dont personne ne veut, parce qu’il est rose…

Fantaisie, amour, réflexion, c’est un joli livre, mais voilà : ça reste un produit dérivé… Car à l’origine, le soldat rose, c’est un spectacle musical au Grand Rex à Paris, avec une pléiade de très bons chanteurs très connus, avec à la conception, Louis Chedid pour la musique et Pierre-Dominique Burgaud pour les paroles. Le livre permet de garder une trace, il se lit avec plaisir (avec les filles hier soir), mais il manque cruellement… de musique ! Y adjoindre un CD aurait été une bonne idée. Cd qui est par ailleurs en vente « seul ». Le livre existe aussi en plus grand format, mais deux fois plus cher (logique).

Mais celui-ci, à prix tout à fait honnête, est déjà bien agréable (format d’une BD).

 

Voir aussi le site lesoldatrose.com qui a l’air très bien fait, mais hélas je n’ai pas le son sur l’ordi utilisé !!!

Hachette jeunesse, nov. 2006, 47 pages, ISBN 2-01-225630-9, prix : 10,50 €

Ma note : 3,5/5

 

Voir les commentaires

Mademoiselle Zazie et les femmes nues - Thierry Lenain et Magali Schmitzler

30 Novembre 2006, 13:33pm

Publié par Laure

Une fois n'est pas coutume - c'est même la première fois ! - je vous parle d'un livre que je n'ai pas entre les mains, mais que j'ai pu lire en ligne (je trouve ça génial !)

J'ai trouvé tout à l'heure un petit mail de Thierry Lenain avec un lien vers son dernier né (pas si récent, mais revu pour l'illustration et enfin édité) et je suis allée cliquer pour voir ce qu'elle avait à me dire, Zazie.

Et j'ai trouvé ça d'une grande fraîcheur, plein d'humour et d'espièglerie. On aimera (ou pas) le principe des photos retouchées, les montages etc. mais je la comprends bien cette Zazie, qui en a marre de toutes ces femmes nues sur le cul des bus et ailleurs. Le livre n'est pas encore référencé sur la FNAC, il l'est sur Amazon mais n'est pas encore disponible, mais si le coeur vous en dit, vous pouvez toujours visiter le lien de Thierry Lenain, et plus encore : son blog.

Voilà, c'était la minute pub gratuite, mais l'album le méritait.

D'ailleurs je réalise que des ouvrages de Thierry Lenain j'en ai plein à la bib, et que je me replongerais bien dans quelques uns !

Voir les commentaires

Rien n’est plus beau… Texte d’Armelle Barnier, illustrations de Vanessa Hié

30 Novembre 2006, 11:20am

Publié par Laure

Un bel album, qui m’a plu d’abord par sa couverture aux pétales rouges de coquelicots… Mais qui est bien plus original et bien plus riche que cela ! Prenez un adjectif et ajoutez le à la petite phrase : Rien n’est plus beau que… rien n’est plus effrayant que… rien n’est plus méchant que… et composez un petit poème rimé où vous mettez en avant quatre mots. Puis reprenez, sous une petite illustration, une nouvelle phrase à partir de ces quatre mots retenus. Voilà pour les pages de gauche. Un exemple : 

« Rien n’est plus petit  

Que les chaussures d’une fourmi, 

Que la maison d’une souris

Que les doigts d’un bébé, 

Qu’une coccinelle sur mon nez. 

En fait

Rien n’est plus petit que les chaussures d’une souris sur le doigt d’une coccinelle ». 

 

En face de chaque poème, sur la page de droite, une magnifique illustration, très colorée, mélange de collage et de peinture, qui traduit à merveille le texte. Bref, un bien bel album pour jouer avec les mots, aux sublimes illustrations, un mariage très réussi !

Actes Sud Junior, fév.2006, ISBN 2-7427-5855-0, prix : 13,50 € 

Ma note : 4/5 

Voir les commentaires

Quand mon chat était petit - Gilles Bachelet

24 Novembre 2006, 18:03pm

Publié par Laure

Vous vous souvenez peut-être de "mon chat le plus bête du monde", album de Gilles Bachelet qui avait obtenu en 2004 le prix Baobab de l'album au Salon de Montreuil et tout un florilège d'autres prix, album dans lequel un illustrateur nous narrait avec humour sa vie avec son chat qu'il trouvait bête, nous montrant tout au fil du texte un éléphant en lieu et place du chat : et bien il récidive ! Il publie aujourd'hui "quand mon chat était petit" où l'on retrouve la petite enfance de notre éléphant, son arrivée au foyer, ses petites habitudes, son doudou pour éviter la déprime en l'absence de son maître, bref il se comporte comme un chat, mais il a toujours les traits d'un éléphant, ce qui fait toujours l'humour de l'histoire ! Dommage qu'il soit passé en petit format (18 x 20 cm) mais il est toujours aussi drôle.
A noter : L'auteur/illustrateur est bien Gilles Bachelet et non Patrick Couratin comme indiqué dans la notice Amazon. Patrick Couratin est l'éditeur pour le Seuil Jeunesse.

Seuil Jeunesse, sept.2006, ISBN 2-02-089309-6, prix : 12 €

Ma note : 4/5

Voir les commentaires

La première fois que je suis née - Vincent Cuvellier et Charles Dutertre

24 Novembre 2006, 15:14pm

Publié par Laure

Ktl en avait parlé avec tant d'émotion qu'elle avait bien évidemment capté mon attention !

Un joli petit livre pour boucler la boucle de la naissance à la maternité : je n'ai pas pleuré, non non, mais j'ai été émue c'est vrai. C'est un livre pour les mamans et pourtant c'est un bouquin jeunesse : elles s'empresseront de le partager avec leur fille, ou leur fils hein, y a pas de raison.

La première fois que ... est un bel album (à partir de 6 ans) qui plaît aux mamans! Une petite fille remonte le fil des souvenirs, ses premières fois, c'est tendre et poétique. La petite fille grandit et se souvient de ses premiers émois amoureux : "la première fois que j'ai enlevé sa chemise bleu ciel, ses yeux brillaient toujours". Puis la boucle se boucle et la jeune femme devient mère à son tour : "la première fois que tu es née, c'est la deuxième fois que je suis née". Ainsi tourne le cycle de la vie. 104 pages sur le même principe : une page blanche à gauche avec une première fois, et une pleine page illustrée à droite, des couleurs froides souvent dans les tons de bleu, mais des dessins simples qui parlent bien aux enfants. Une grande tendresse ressort de l'ensemble, sans oublier quelques notes d'humour : "La première fois que j'ai pris le train, il avait vingt minutes de retard. Moi aussi." ou "la première fois que j'ai mis un soutien-gorge, il était trop grand". Un livre à partager, pour échanger autour des souvenirs des parents et des enfants.

Gallimard jeunesse/Giboulées, novembre 2006, ISBN 2-07-057644-2, prix : 14,50 €

Ma note : 3,5/5

Voir les commentaires

Le prince bégayant - François Place

17 Octobre 2006, 15:32pm

Publié par Laure

Ah ! François Place !

 Avec le prince bégayant, il nous offre un très beau conte africain, écrit en vers, sublime album aux aquarelles chatoyantes et colorées par les terres d’Afrique. 

Quand naît le prince de haute lignée, c’est fête au village, d’autant qu’il grandit comblé par les dieux : il a la force et la beauté, la gaieté et le talent, seuls les mots le font souffrir : le prince bégaie. En lui naît alors une colère sourde et violente, il se lance à corps perdu dans la guerre, jusqu’à ne plus se reconnaître. Un jour, il épargne un pêcheur et monte avec lui à bord de sa pirogue. Il connaît enfin un instant de repos, avant de poser le pied sur l’autre rive du fleuve, un nouveau pays, le royaume des animaux. Il découvre un autre langage, sans paroles, celui de la nature et du corps. Et de manière féerique il rencontrera l’amour. 

Un texte poétique sur un handicap léger, le bégaiement, (mais tout le monde se moque d’un prince qui bégaie !), sur la colère et son dépassement, sur le besoin d’être soi, sans masque. Un très beau texte, plein de sagesse, et comme toujours, des illustrations magnifiques…

 A partir de 8 ans.

Gallimard jeunesse, avril 2006, ISBN 2-07-055069-9, prix : 13 € 

Ma note : 4/5

 

Voir les commentaires

365 pingouins - Jean-Luc Fromental et Joëlle Jolivet

11 Octobre 2006, 15:54pm

Publié par Laure

 

 

 

 

Ktl en avait parlé, Olga aussi, et j’avoue j’étais sceptique : la couverture me plaisait moyen, couleurs et dessins tout en noir/blanc/bleu/orange/ idem, mais je ne l’avais pas encore lu ! Depuis je veux le vendre à tout le monde (et je ne suis pas libraire !!!), je le raconte à tous ceux qui passent me voir (du coup mes collègues du centre culturel ont eu droit à leur heure du conte !) et hier soir, c’est la première fois que mes 3 loups à moi, y compris l’ado mâle bientôt ingrat de 12 ans, buvaient mes mots et dévoraient les images, bien groupés autour de moi sur le lit de Mosquito. 

365 pingouins, c’est une histoire tordante pour jouer avec les mathématiques sans s’en rendre compte, se familiariser avec le temps (1 semaine = 7 jours, 31 jours en janvier + 28 seulement le mois suivant = ?, vous saviez vous que le 100ème jour de l’année était le 10 avril ?) et l’écologie (ah la leçon de l’oncle Emile-Victor à la fin !) 

 Imaginez, un matin, le 1er janvier, un livreur vous apporte un colis qui contient… un pingouin. Pas d’adresse ni de nom d’expéditeur, seulement ce mot : « je suis le numéro 1, nourrissez-moi quand j’ai faim ». Le 2 janvier, driiiing, 2ème colis, « je suis le n°2 et comme 1, j’ai besoin de vos soins » et ainsi de suite. Mais les pingouins, au bout d’un certain nombre, ça devient encombrant, envahissant, et compliqué à gérer. Le papa déborde d’idées de rangement, mais toujours éphémères, le nombre croissant sans cesse. Je vous laisse découvrir le reste, mais je vous garantis qu’on rit, on s’amuse, à tout âge ! Un album riche de jeux (ah oui, j’ai oublié : sur les 365, il faut trouver celui qui a les pattes bleues !), et d’exploitations possibles, qui peut sans problème se lire à 8 -10 ans. 

Les enfants de grande section l’apprécient aussi pour le cocasse de la situation, mais sont moins sensibles à l’aspect mathématique et à la théorie d’Emile-Victor. 

 Et pour finir, quel que soit l’âge, tous adorent la chute, qui promet une nouvelle année encore plus encombrée ! La planète a bon dos ;-) 

Un bémol ? pourquoi avoir fait imprimer ce bouquin à Singapour ? (bon j’imagine bien, mais dommage)

Naïve, sept. 2006, ISBN 2-35021-048-0, prix : 15 € 

Ma note : 4,5/5

Voir les commentaires

Prout de mammouth (et autres petits bruits d’animaux) de Noé Carlain, illustré par AnnaLaura Cantone.

20 Juillet 2006, 09:21am

Publié par Laure

Les histoires de pipi caca et autres prouts interdits, ça plait toujours aux enfants ! (à votre grand désespoir de parents parfois). Mais offrez leur sans hésiter cet album pour un moment complice avec eux, rempli d’humour et d’illustrations magnifiques. Pour chaque animal, une maximum rigolote, et une double page très colorée, au dessin moderne, précis et fantaisiste à souhait : un régal !

Quelques exemples : Prout d’escargot, coquille en morceaux ! Prout de dragon, trou dans le caleçon ! Prout de souris : gruyère moisi ! Prout d’antilope, lion en syncope ! (z’avez remarqué, ça rime hein !) Bon ce n’est pas très significatif comme cela, sans les images, mais je vous assure, c’est un bel album ! A partir de 4 ans.

Sarbacane, 2006, ISBN 2-84865-101-6, prix : 14,50 €

Ma note : 4,5/5

Voir les commentaires

Hortense petite fée, le mystère des coquillages - Claire Gaudriot

20 Mai 2006, 22:20pm

Publié par Laure

J'ai rencontré Claire Gaudriot dans un salon du livre il y a deux ans, et c'est en passant comme ça devant sa table que j'ai craqué pour ses illustrations, à la fois douces et colorées, et sa petite fée Hortense aux jolies taches de rousseur qui la rendent plus malicieuse encore. J'ai pris Mosquito pour prétexte et acheté l'un de ses livres (ah, le bon prétexte !). Depuis, elle a sorti d'autres albums, chaque couverture a une couleur dominante, le dernier est bleu turquoise, comme la mer...

Hortense et le mystère des coquillages, donc. Oscar et Sidonie ont fait un beau château de sable sur la plage, mais lorsqu'ils reviennent le lendemain, les beaux coquillages qui l'ornaient ont disparu. Qui sont les voleurs ? Vite il faut appeler la petite fée Hortense pour mener l'enquête ! Avec son fidèle compagnon Gomez, Hortense va découvrir la beauté des fonds marins et résoudre l'énigme. Plus que l'histoire (même si l'ensemble tient la route), ce sont les illustrations que je préfère. Idéal pour les petites filles dès 4 ans. Les albums de Claire Gaudriot, à prix raisonnable (7,50 €) sont devenus le petit cadeau d'anniversaire tout trouvé quand Mosquito est invitée à un goûter chez ses copines !

       ed. Hachette jeunesse

   

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>