Les jardins d'Hélène

litterature jeunesse

Moi, Milton - Haydé Ardalan

6 Août 2007, 11:06am

Publié par Laure

 moi-milton.jpgL’autre jour en librairie, j’ai permis à Mosquito de choisir un livre. Après un temps fou passé dans les albums cartonnés pour bébé, elle est passée au rayon des albums pour « un peu plus grands » et s’est fixée sur le chat Milton, hésitant entre tous les titres de la collection et arrêtant finalement son choix sur cet argument imparable : puisque je ne les connais pas, autant commencer par le premier pour faire connaissance avec Milton ! Alors voilà, Milton est un chat noir et blanc qui parfois, va voir dehors ce qui se passe sur le toit, se promène dans le jardin, manque les souris mais les croquettes c’est pas mal non plus, sait faire pattes de velours ou griffes de secours… 

milton et mosquito.jpg


Comme tous les chats Milton est indépendant, malicieux et paresseux. Une série entièrement en noir et blanc, créée en 1997 mais rééditée en ce moment par la Joie de Lire. 

pattes Milton.jpg


Mosquito est tombée sous le charme et a décrété qu’elle les voulait absolument tous !

Dans la même collection :

  • Milton et le corbeau
  • Le Noël de Milton
  • Milton chez le vétérinaire
  • Mais où est passé Milton ?
  • Les vacances de Milton

Mosuito et Tigrou.jpg

Mosquito n’a pas oublié la question imparable : je pourrai le garder pour toujours ? [En digne fille de bibliothécaire, Mosquito ne fait pas encore toujours la différence entre bibliothèque et librairie]. Oui ma fille, pour toujours. Et pour les acheter tous et pour toujours, prépare tes économies maman !

milton-veterinaire.jpg milton-corbeau.jpg noel-milton.jpg ou-est-milton.jpg

 

La joie de lire, mai 2007, prix : 7,50 €

Ma note : 4,5/5 / Celle de Mosquito : 5/5 évidemment

Crédit photos : Amazon, Mosquito et Laure !

Voir les commentaires

La tortue, le lièvre... et les pom pom girls - Emmanuelle Eeckhout

28 Juillet 2007, 05:59am

Publié par Laure

tortue-lievre-et-pompom-girls.jpgVoici la série que j'aime le plus chez Emmanuelle Eeckhout : ces personnages fins et élancés, ces dessins frais et drôles et ces histoires qui ne manquent pas d'humour, satisfaisant à la fois les enfants et leurs parents. Ici, Tortue fait son jogging. Lièvre se moque de lui et lui propose une course, comme dans la célèbre fable. Tortue s'entraîne tandis que lièvre se prélasse, Tortue mange diététique pendant que Lièvre se goinfre de Mac Bunnies avec des frites. Le jour de la course, ses amies sont là pour l'encourager, déguisées en pom pom girls. Pendant que Tortue s'essouffle, Lièvre fait la cour aux filles, se prélasse et séduit : il sait bien qu'il gagnera d'un bond final. Mais... mais... "rien ne sert de courir, il faut partir à point", vous le savez bien ! Drôle, expressif et moqueur, encore un bel album de cette auteur-illustratrice !
(juste une question : pourquoi avoir fait de la tortue un personnage masculin ? )

Ecole des Loisirs, coll. Pastel, mars 2004, prix : 9 €
Ma note : 4/5
Crédit photo couverture : EDL et Amazon.fr

Voir les commentaires

Un papa à domicile - Emmanuelle Eeckhout

28 Juillet 2007, 05:40am

Publié par Laure

un-papa-a-domicile.jpgC'est un petit garçon qui nous raconte l'histoire, on ignore son prénom. Il en a de la chance d'avoir son papa à domicile : il vient le chercher à l'école, fait le ménage et la cuisine, les courses et la vaisselle, mais surtout, il joue beaucoup avec lui. Mais le petit garçon n'est pas dupe, il sait bien que c'est parce que son papa est au chômage. ça ne durera pas toujours, et même si le papa finit par traverser une phase de déprime, on espère bien qu'il va vite retrouver du travail. Pour le ptit garçon, la conclusion est évidente : avec ou sans boulot, c'est le meilleur des papas !
Un petit album tout simple qui plaira sans doute aux enfants concernés, ou qui comprendraient mieux ainsi la situation d'autres petits camarades. Un album plus grave que ceux que nous propose habituellement Emmanuelle Eeckhout. Simple et efficace !

Ecole des Loisirs, coll. Pastel, mars 2005, prix : 10,50 €
Ma note : 3/5
Crédit photo couverture : EDL, et Amazon.fr

Voir les commentaires

Le rhino facile - Shel Silverstein

25 Juillet 2007, 09:15am

Publié par Laure

Texte et illustrations de Shel Silverstein, traduit de l'américain par Gaëlle Retureau et adapté par Françoise Pommet.

 

rhino-facile.jpg Vous prendrez bien une petite leçon de rhinocéros ?

Cet album sort de l’ordinaire, un dessin tout simple au crayon noir sur des pages blanches, pas de couleurs et pas de fioritures, mais c’est quand même drôlement efficace ! Et l’auteur nous sert son argumentaire de vente avec humour (il en a un à vendre, pas cher), autrement dit toutes les bonnes raisons d’avoir un rhino à la maison. Mosquito a bien aimé, tout comme l’autre originalité du texte : l’album est bilingue. Texte en anglais en rouge et en petits caractères, texte en noir en taille plus grande juste en dessous. On l’a lu une première fois en français. Puis je l’ai lu en anglais. Et voir ses filles ébahies parce que vous parlez anglais, ça regonfle votre fier ego pour pas un sou ;-)). Et puis sincèrement, le texte américain est plus concis et « rend mieux ».

A emprunter en bibliothèque, pour essayer. (du point de vue de l’humour et contre-emploi, rappelle un peu mon chat le plus bête du monde, sauf que là c’est vraiment un rhinocéros !)

Passage piétons éditions, septembre 2005, prix : 20 €

Ma note : 4/5
Crédit photo couverture : éd. Passage Piétons et Amazon.fr

 

Voir les commentaires

La vieille dame et les souris - Anne Brouillard

18 Juillet 2007, 14:40pm

Publié par Laure

vieille-dame-et-souris.jpg Jolie découverte que cet album jeunesse sélectionné dans les coups de cœur de RicochetJ’en fais l’expérience en bibliothèque, les albums sans texte déroutent souvent les parents : « oh non prends pas ça, y a pas d’histoire ! » Et pourtant, celle d’Anne Brouillard, tout en images, est très belle, et pleine de sens, tout en laissant place à l’imaginaire de l’enfant. Je me suis laissée prendre au piège (de la lecture !) et j’ai beaucoup aimé cet album.

Une vieille dame rentre de voyage. Des souris ont investi sa maison. Elles sont de plus en plus nombreuses. La vieille dame les capture, qu’en fera-t-elle ? La réponse dans l’illustration, c’est adorable ! Puis la maison de la vieille dame se vide, meubles et cartons, pourquoi ? La dernière double page, avec un retour sur la première, donne la réponse. Superbes illustrations, pour une très belle histoire, même sans texte, n’hésitez plus à surmonter vos craintes. Mosquito n’est pas avec moi pour tester, mais je suis sûre que ça lui plairait.

 

Pour en savoir plus sur l’auteur : la page de Ricochet

 
Seuil, avril 2007, non paginé (album jeunesse, 31 cm), prix : 13,50 €

Ma note : 4/5

Crédit photo couverture : éd. Du Seuil et Anne Brouillard

 

Voir les commentaires

Des rhinos pas féroces

12 Juillet 2007, 12:03pm

Publié par Laure

On voit des choses troublantes parfois...

Je vous avais parlé il y a quelque temps de ce rhino amoureux qui m'avait charmée : 

rhinoceros_amoureux.jpg

Voilà que j'en croise un aujourd'hui, qui se prend pour le plus fort :

je-suis-le-plus-fort.jpg

Celui-ci était amoureux :

rhino4.jpg

Celui-ci est orgueilleux :

rhino1.jpg

rhino2.jpg

Les couleurs à l'écran ne rendent pas bien, mais je vous assure que le rapprochement est flagrant !

Auteurs, illustrateurs, et éditeurs différents, évidemment !

Ceci-dit, sont tout mignons ces rhinos...

ed. Sarbacane, Nathalie Choux et Alex Cousseau pour le rhino amoureux (2007), 
ed. Glénat, Natacha Sicaud pour le rhino le plus fort (2005)

Voir les commentaires

Ce jeudi-là - Amélie Sarn-Cantin

7 Juillet 2007, 13:54pm

Publié par Laure

ce-jeudi-la.jpgAlex s’ennuie ferme dans son immeuble de banlieue : l’école ne l’intéresse pas et ses parents ne s’entendent pas bien. Un soir qu’il part errer dans la cité, il est abordé par un groupe de skinheads qui se servent de lui pour coller des affiches et distribuer des tracts pour un parti d’extrême-droite. Alex se trouve forcé d’adopter leur look : bomber kaki, crâne rasé… Mais quand le groupe qui traque les juifs et les arabes s’en prend à sa voisine du 9ème, Mme Rosemberg, une rescapée des camps, Alex n’est plus d’accord…

Un livre facile à lire, mais qui me semble quand même un peu manquer de quelque chose… Il me semble être un bon départ pour une discussion avec des collégiens en cours de français, d’éducation civique ou d’histoire, pour aborder la montée de l’extrême-droite, l’antisémitisme, et le mécanisme engendré en France par ces partis, mais lu seul, je ne suis pas certaine qu’il soit évocateur pour un enfant de 10 (âge indiqué sur la 4ème de couv.) Je le conseillerais alors plutôt à partir de 12 ans, quand l’actualité a un peu plus de résonance auprès des jeunes élèves.


Milan poche junior, 2002, 157 pages, prix 5 €

Ma note : 3/5

Crédit photo couverture : éd. Milan et Amazon.fr

Voir les commentaires

Un week-end sur deux - Corinne Dreyfuss

11 Juin 2007, 20:58pm

Publié par Laure

un-we-sur-deux.jpg Arthur est fils unique, mais aussi le dernier d’une famille recomposée. Il vit avec son père et sa mère, et attend, un week-end sur deux, la visite de ses demi-frères et sœur, enfants plus grands de son père : Lili, Théo et Tom. Il apprend à gérer leur absence, se réjouissant de leur présence. Lili, Théo et Tom habitent loin, ils prennent l’avion un week-end sur deux pour venir voir leur père, et entre temps, tout ce petit monde communique par webcam interposée.

Un point de vue original et que je ne crois pas avoir déjà vu abordé que celui de l’enfant dans une famille recomposée, celui qui est arrivé « après », et qui souffre un peu d’être seul, quand c’est si bien à plusieurs ! Publié dans la collection « petite poche, des romans comme les grands » chez Thierry Magnier, ces petits romans, très courts et très aérés dans leur mise en page (45 pages à peine) sont destinés aux enfants à partir de 7 ans, des premières lectures sur des sujets de grands, en quelque sorte.

J’ai trouvé ce petit texte très beau, très poétique, mais du coup peut-être un peu difficile pour des enfants si jeunes. Je l’ai lu à voix haute, sur une chaise longue dans le jardin, avec Mosquito dans mon giron, qui… s’est endormie ! Grandinette l’avait commencé aussi mais elle s’est endormie dessus aussi (bon, elle avait eu une journée très chargée, entre anniversaire de copines, répétitions et gala de danse). Il ne reste que moi, qui l’ai apprécié, mais trouvé trop court pour mon regard d’adulte, et qui le conseillerais plutôt à partir de 8-9 ans.

 

Ed. Thierry Magnier, coll. Petite poche, oct. 2005, 45 pages, prix : 5 €

Ma note : 4/5

Crédit photo couverture : éd. Thierry Magnier et Amazon.fr

Voir les commentaires

Pas un mot - Nathalie Kuperman

12 Mai 2007, 09:06am

Publié par Laure

pas-un-mot.jpg La page de couverture est illustrée par Kitty Crowther.
 
Agathe est une enfant silencieuse, qui a choisi de ne plus parler depuis qu’elle a dit quelque chose à ses parents qui semble leur avoir fait du mal. Un de ses camarades de CM1, Nicolas, se moque d’elle à cause de cela. Quel lourd secret peut donc bien porter Agathe ? Si son enseignante a tenté d’alerter ses parents sur un éventuel mal-être, ceux-ci l’ont remise sèchement à sa place en rétorquant que puisque les résultats scolaires de leur fille sont parfaits, il n’y a pas de problème.
Quand Nicolas a un accident qui l’immobilise à l’hôpital, tous les élèves de la classe se relaient pour lui apporter les cours et lui témoigner leur amitié. Agathe bravera-t-elle l’interdit de ses parents pour aller lui rendre visite alors qu’elle-même déjà apprécie peu ce camarade ? Son institutrice lui dit qu’il y a parfois d’agréables surprises dans la vie. Des amitiés inattendues, des oreilles confiantes pour écouter vos lourdes peines [ça c’est moi qui rajoute].

Un petit roman jeunesse agréable sur le poids du secret familial, la difficulté du deuil, la place de l’enfant de « remplacement » (car les parents d’Agathe ont perdu un petit garçon à la naissance, Augustin, deux ans avant elle), le courage aussi d’affronter ses peurs.

A proposer dès 9 ans.

Ecole des Loisirs, coll. Neuf, sept. 2006, 76 pages, prix : 8 €

Ma note : 3/5

Crédit photo couverture : éd. Ecole des Loisirs et Amazon.fr

 

 

Voir les commentaires

Constance et Miniature - Pierre Le Gall, Eric Héliot

10 Mai 2007, 14:45pm

Publié par Laure

constance-et-miniature.jpg  Attention devant, gros coup de cœur !

Aperçu tout à fait par hasard sur une table de libraire, je ne pouvais pas faire autrement que d’acheter cet album tout trouvé pour mon petit Mosquito * !

On avait déjà les Rita et Machin chers à nos cœurs, il va falloir compter à présent avec les Constance et Miniature, même principe du couple infernal de la fillette et de son animal qui n’en font qu’à leur tête.

« Voici Constance… une petite fille douce et sage. Et son adorable chaton, Miniature. Vous allez adorer … les détester ! » C’est ce que vous annonce la 4ème de couverture. Maintenant ouvrez l’album et faites connaissance avec une vraie petite peste et son gros matou qui n’a rien du minet famélique. Imaginez un texte qui dit une chose, et une image qui vous montre son contraire : vous avez tout l’humour de cet album. Ainsi commence le récit de la demoiselle : « Je m’appelle Constance et je vis enfermée dans une sinistre demeure. » alors que vous admirez une somptueuse maison au jardin fleuri avec une piscine qui vous tend les bras. « A table, ils [ses parents] m’obligent à manger des choses répugnantes et qui puent » dit-elle devant le poulet frites que sert sa mère pendant que Miniature se remplit la panse de saucisson ! Bref c’en est trop, elle va fuir cette prison avec son minet sous le bras, mais sa fugue ne va pas durer bien longtemps, ses parents ayant lancé des brigands (à képi) à ses trousses.

mai-2007-015.jpg

Un dessin dépouillé, sobre et efficace (du noir, du gris-beige, du rouge) et un texte court imprimé gros : parfait pour les lecteurs débutants, ou les lectures complices partagées avec un parent. On ne peut éviter de faire le rapprochement avec la série de JP Arrou-Vignod et Olivier Tallec, Rita et Machin, faut-il penser à une concurrence d’éditeur ou simple hasard ? Peu importe, Mosquito aime beaucoup, ne serait-ce que parce qu’elle lit avec bonheur son prénom sur la couverture du livre, et que cette petite fille et son chat, vilenies mises à part, c’est tout elle !  Et comme il est clairement indiqué tome 1 sur le dos de l’album, préparons-nous à d’autres aventures ! 

* les fidèles n’auront pas oublié que le prénom de Mosquito est bien sûr Constance.

Hachette jeunesse, avril 2007, prix : 8,50 €
Ma note : 4,5/5
Crédit photo couverture : Hachette jeunesse et Amazon.fr

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>