Les jardins d'Hélène

litterature jeunesse

1 poisson, 3 voleurs, 1 dragon – René Gouichoux, ill. de Janik Coat

9 Décembre 2014, 15:29pm

Publié par Laure

Trois voleurs arrivent sur le bord d’une rive, où ils attrapent un poisson d’or et un poisson d’argent. Mais que vont-ils faire du tout petit poisson ordinaire qui passait par là ? Trop petit pour être partagé en trois, ce dernier trouve une ruse pour échapper aux voleurs. Car il a du répondant et de la suite dans les idées le petit !  Arrive un dragon… eh eh, une nouvelle ruse ! Autrement dit on peut être petit et malin ?

 

Un conte tout simple pour les petits à partir de 4 ans, aux couleurs franches et vives, et l’on ne peut s’empêcher d’y voir, même si l’histoire n’a rien à voir, dans la silhouette des trois voleurs, un clin d’œil aux trois brigands de Tomi Ungerer.

 

Nathan, octobre 2014, 28 pages, prix : 10 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Janik Coat et éd. Nathan

Voir les commentaires

Lily cherche son chat - Peggy Nille

9 Décembre 2014, 15:01pm

Publié par Laure

Les livres-jeu à la manière des "Où est Charlie ?" ou "cherche et trouve" et autre famille Oukilé plaisent énormément aux enfants (si j'en crois les demandes des enfants de la bibliothèque qui me les réclament sans cesse !)

 

En voici un tout beau tout nouveau (enfin, octobre dernier) qui m'a vraiment plu.

 

Mia, le petit chat de Lily, a disparu. Cherchons-le ensemble !
Un grand livre jeu (31 cm de haut sur 27 de large), qui une fois ouvert, propose de belles doubles pages consacrées chacune à un univers ou un pays. On commence dans le jardin de Lily au printemps, on suit les indices (des traces de pattes) pour retrouver Mia mais on découvre aussi d'autres animaux, et on voyage : Madagascar, l'Inde, la Russie, le Japon, avec à chaque fois de nouveaux détails à observer, et toujours ce minet coquin à retrouver.

Un grand "Cherche et trouve" richement illustré, très coloré, qui offre en prime un voyage autour du monde. Parfait pour le jeu et l'observation, en plus d'être tout simplement très beau !

 

Nathan, octobre 2014, prix : 13.90€

Etoiles :

Crédit photo couverture : Peggy Nille et éd. Nathan

Voir les commentaires

La fabuleuse aventure du Père Noël – Anne-Sophie Baumann et Éric Gasté (ill.)

1 Décembre 2014, 07:05am

Publié par Laure

(et Ingénierie papier : Camille Baladi)

 

 

Une roue à tourner, des volets à soulever, des pop-up et des animations spectaculaires, des pliages, des languettes à tirer : les détails ne manquent pas pour faire de cet album Kididoc un livre animé vraiment plaisant et réussi !

A mi chemin entre l’album et le documentaire, le texte mêle une histoire (Kim et Clara vont aider le père Noël à réparer sa machine et par-là même découvrir tous ses secrets) et des passages explicatifs qui retracent l’histoire de Noël et de ses traditions dans différents pays.

 

Je trouve les détails vraiment soignés (les lettres à ouvrir, l’engrenage qui tourne à l’ouverture de la page, les pliures de certains pop-up), les livres animés sont toujours magiques auprès des petits : idéal pour entamer le mois de décembre et patienter jusqu’à Noël.

 

Nathan, octobre 2014, 26 pages, prix : 15,90 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Éric Gasté et éd. Nathan.

Voir les commentaires

Ni vu ni connu – Michaël Escoffier et Kris Di Diacomo (ill.)

21 Novembre 2014, 08:27am

Publié par Laure

Ah le duo Michaël Escoffier / Kris Di Giacomo, un régal ! Et dans ce très chouette format chez Frimousse, Maxi Boum, une collection d’albums grand format au papier épais de très bonne qualité, c’est un vrai régal. Alors oui c’est 15 euros, mais ça les vaut ! (et nul doute que ce sera l’album du soir souvent lu et relu)

 

C’est l’histoire de Léon le caméléon qui s’en va faire caca derrière un arbre. Mais oups, plus de papier… il regarde autour de lui, cherche et une solution, et hop, ni vu ni connu, il attrape une culotte toute trouée en train de sécher sur une branche. Soudain, une voix l’interpelle. « Hé ho, faut pas se gêner ! » Mais Léon ne voit personne. « C’est moi, ta conscience », répond la voix. S’ensuit une discussion sur ce qui est bien ou pas, et que cette culotte appartenait peut-être à quelqu’un. Notre Léon tout penaud va devoir réparer son forfait.

 

Je ne vous dévoile pas la chute qui est vraiment très drôle, tout comme l’ensemble de l’album d’ailleurs. Les mimiques des personnages et les dessins sont vraiment très expressifs et les situations cocasses abondent vers le comique. Car il y a un deuxième personnage dans cette histoire… vous pouvez y aller sans hésiter, c’est une valeur sûre dès 4 ans !

 

 

Frimousse, coll. Maxi Boum, novembre 2009, prix : 15 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Kris Di Giacomo et éd. Frimousse.

Voir les commentaires

Chat par-ci, Chat par-là – Stéphane Servant

20 Novembre 2014, 15:56pm

Publié par Laure

Boomerang, c’est une collection de romans courts publiés tête-bêche qui se répondent. Ils sont souvent écrits à quatre mains, mais on peut aussi avoir un auteur unique comme c’est le cas ici. On peut les lire dans n’importe quel sens, commencer par l’un ou l’autre, peu importe.

 

Est-ce la faute du titre, ici, on est quand même bien tenté de respecter l’expression par-ci par-là en commençant par chat par-ci.

Dans chat par-ci, Lorette est une vieille dame immobilisée dans son appartement par une jambe plâtrée. Lorette attend Lundi, un chat errant auquel elle va mine de rien s’attacher. Elle l’a appelé Lundi car elle déteste ce jour, c’est le rendez-vous hebdomadaire de l’infirmière, et des copines insupportables du club de Scrabble. Alors comme elle déteste aussi les chats, va pour Lundi ! Lorsqu’elle découvre un petit billet dans une noix accrochée au cou de Lundi par un ruban, elle se prend au jeu et commence une mystérieuse correspondance avec un(e) inconnu(e). Serait-ce le vieux monsieur là-bas en face sur son balcon ? Une semaine de correspondance et vient la rencontre… chut je n’en dis pas plus.

(Sinon que Lorette a bien l’air désormais d’aimer tous les lundis !)

 

Retournons le livre pour découvrir chat par-là. Sofiane est un petit garçon qui s’ennuie tout seul chez lui depuis son accident de vélo et sa jambe plâtrée. Lui, il adore les lundis et les chats. C’est pour cela qu’il a appelé le sien Lunes. Et s’il envoyait un message à la jolie petite fille qui joue dans le jardin en bas et avec qui il aimerait bien sympathiser ?

 

Je vous laisse imaginer le croisement des situations et les quiproquos, mais j’ai aimé la fraicheur et la simplicité de ce petit livre qui tend une jolie main vers l’autre pour rompre une solitude.

On apprécie la similitude apparente des deux histoires, tant dans la construction du récit que dans l’intrigue, où le fil conducteur commun est le chat messager. On est surpris de l’orthographe défaillante de la vieille dame et de la maturité du jeune Sofiane, des caractéristiques inversées de l’enfance et de la vieillesse. Un message pour nous dire qu’il n’y a pas d’âge pour s’intéresser à son voisin ? C’est habile et réjouissant, et accessible dès 7/8 ans.

 

 

Rouergue, coll. Boomerang, 37 + 39 pages, septembre 2014, prix : 7 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © ill. Marta Orzel, et éd. du Rouergue

Voir les commentaires

Aux délices des anges – Cathy Cassidy

7 Novembre 2014, 09:41am

Publié par Laure

Traduit de l’anglais par Anne Guitton

 

Humm, la belle couverture gourmande et girly que voilà ! Une couverture qui rappelle bien évidemment la série précédemment parue de l’auteur : des filles au chocolat (Cœur Cerise, Cœur guimauve, etc.)

Pourtant, si j’ai bien suivi, cette traduction est en fait celle d’un roman antérieur à la série, Aux délices des anges date de 2009 en VO. La raison pour laquelle peut-être je le trouve un peu moins abouti dans les caractères de ses personnages ?

 

Anya, 13 ans, vit à Cracovie avec sa mère et sa petite sœur. Son père est parti travailler en Angleterre quatre ans auparavant, espérant trouver une vie meilleure. Le moment est venu de faire venir sa famille à Liverpool, pour être enfin tous réunis.

Mais Anya va vite déchanter : leur appartement est miteux, l’entreprise de son père en faillite, et  l’école, pas si terrible, elle qui se pensait bonne en anglais rencontre bien des difficultés. Elle reste discrète et en retrait, et c’est bien involontairement qu’elle va sympathiser avec Dan, le bad boy de la classe, celui qui préfère mettre le feu à son devoir dans la salle de cours plutôt que de le lire à voix haute, et qui passe son temps à sécher les cours.

Mais peut-on lutter quand on tombe amoureuse, même si l’on sait que ce garçon n’est pas très fréquentable, d’autant plus qu’il l’annonce lui-même haut et fort ? Et les apparences ne cacheraient-elles pas un cœur tendre ?

Pas facile de s’intégrer non plus, surtout quand on est pauvre et menacé de devoir quitter le pays à tout moment faute d’argent. Pourtant, c’est un roman positif, on tâchera d’oublier les nombreux coups de baguette magique qui retournent avantageusement les situations, et l’on se doute bien que tout finira bien, même s’il faut en avaler des sucreries au glaçage craquant !

 

Girly à souhait pour les cœurs de nos préados, nul doute que ce roman plaira aux jeunes filles dès 11 ans. Non pas que les garçons soient exclus, mais la couverture est quand même très marketée fille…

 

Un bon moment, moins réussi toutefois que la série «des filles au chocolat », du moins de mon point de vue de lectrice adulte.

 

 

 

Nathan, novembre 2014, 240 pages, prix : 14.90 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © éd. Nathan

Voir les commentaires

Les aventures d’Anouk et Benji - Mymi Doinet, ill. de Glen Chapron

22 Octobre 2014, 12:05pm

Publié par Laure

Les aventures d’Anouk et Benji - Mymi Doinet, ill. de Glen Chapron

Une carabine dans les sardines !

 

Anouk décide de faire une farce à ses parents pour le 1er avril en leur préparant un crumble salé. Mais il n’y a plus de beurre dans le frigo, aussi se rend-elle chez Momo, l’épicier du coin, pour en acheter une plaquette, accompagnée de son fidèle chien husky nommé Benji.

Arrivée à l’épicerie, tout est sens dessus dessous, et Momo est contrarié : depuis une semaine, on lui vole des boites de sardines !

Ni une ni deux, Anouk veut mener l’enquête avec son chien Benji et suit quelques pistes erronées avant de trouver la bonne.

 

Un petit roman d’aventures quasi policières qui rappelle un peu le couple Scarlett et Watson dans les enquêtes de Scarlett et Watson, un duo enfant / animal familier qui a tout pour plaire aux jeunes lecteurs. Monsieur Mohamed a une particularité, il s’exprime avec des rimes dans toutes ses phrases, ce qui crée des dialogues amusants, et qui se fondent malgré tout assez naturellement dans le récit.

 

Les illustrations colorées de Glen Chapron rythment bien la lecture, tantôt en pleine page, tantôt en vignette dans le texte, c’est très chouette :-)

 

*****

 

Cap sur le Carnaval !

 

C’est les vacances de février et cette année, Anouk, accompagnée de son inséparable husky Benji, part chez sa grand-mère Rosa qui habite Venise, ça tombe bien, c’est en pleine période du Carnaval !

Tout comme l’épicier Mohamed qui avait la particularité de parler avec des rimes, la grand-mère d’Anouk a le tic de remplacer un mot par un autre, à la façon des Motordu de Pef, ce qui donne des conversations surréalistes :

« sais-tu que, bue d’avion, Denise ressemble à un poisson ? Mais j’ai bien beurre qu’elle soit vite engloutie fous les flots. » Ou encore : « Mords bien, ma princesse, fais de polis rêves ! »

 

Il suffit d’un tableau accroché sur le mur de sa chambre représentant un Arlequin, d’un curieux rêve et d’un chat noir comme sorti du même tableau passant par là pour que débute l’aventure : Anouk est bien décidée à aider ce jeune Arlequin qui existe bel et bien à prendre un peu de bon temps et à le libérer du carcan de ses parents qui ne réalisent pas à quel point ils sont durs avec leur fils.

 

Une visite de la cité des Doges, une petite fille débrouillarde et courageuse, une grand-mère complice, et en avant l’aventure !

Je regrette un peu que le chien Benji n’ait pas un rôle plus affirmé et plus présent, car c’est toujours grâce à lui que la situation évolue, mais son rôle reste bien minime, dommage. Le duo mériterait de se resserrer et d’offrir une plus grande place à l’animal. Mais ça reste sympathique néanmoins !

 

 

(à partir de 7 ans)

 

Nathan, coll. Premiers romans, n° 293 et 294, 42 pages chacun, prix : 5,70 € pièce

Etoiles :

Crédit photos couvertures : © Glen Chapron et éd. Nathan

Voir les commentaires

Une souris verte - ill. de Marion Billet

20 Octobre 2014, 13:08pm

Publié par Laure

Une petite collection toute simple, en cartonné épais bien costaud pour les petits dès 6 mois, pour chanter la célèbre comptine "une souris verte", en explorant l'image avec les doigts : des creux, des découpes dans l'illustration où bébé peut passer le doigt, et c'est l'occasion de nommer les mots avec lui, en plus de chanter la comptine : la queue de la souris, les oreilles, le chapeau, etc.

La collection est conçue avec une psychologue - psychanalyste, spécialisée dans le développement des tout-petits, caution censée rassurer les parents ? Nul besoin d'explication savante pour choisir le plaisir d'explorer et de partager ce petit temps de lecture avec bébé ! C'est tout simplement beau et évident :-)

 

Nathan, septembre 2014, prix : 7,90 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : éd. Nathan et Marion Billet

Une souris verte - ill. de Marion Billet

Voir les commentaires

Ecoute dans la nuit - ill. Emiri Hayashi

20 Octobre 2014, 12:50pm

Publié par Laure

Un livre sonore de la nouvelle collection "petit Nathan" accessible dès 6 mois, et sur laquelle travaille une psychologue-psychanalyste spécialisée dans le développement des tout-petits.

 

Ecoute dans la nuit est un album cartonné aux couleurs franches, un bleu vif et du noir essentiellement, des touches de jaune et de blanc, pour parler des animaux et du bruit de la nuit. On entend le hibou, le vent, la grenouille, la pluie, les chats, et la psychologue explique que cela rassure les petits d'entendre ces bruits avec leurs parents au moment du coucher et que cela leur permet de se sentir apaisés et rassurés.

J'aime les illustrations d'Emiri Hayashi et le choix des couleurs. Pour les sons, c'est assez inégal : une petite pastille sur laquelle appuyer déclenche le hululement de la chouette, le coassement de la grenouille, qui sont parmi les plus réussis. Le bruit du vent et de la pluie sont moins convaincants, celui de la berceuse finale, un peu trop atrocement synthétique. Quant au doux miaulement du chat, c'est mignon, mais pour ce qui est de la réalité, la nuit, moi j'entends plutôt les bastons de matous !

à garder quand même pour le joli petit temps d'histoire à partager avec son enfant, ça vaut tous les moments de sécurité du monde. :-)

 

Nathan, octobre 2014, prix : 14.90 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : éd. Nathan et Emiri Hayashi

Ecoute dans la nuit - ill. Emiri Hayashi

Voir les commentaires

C'est quand le goûter ? - Benoît Charlat

3 Octobre 2014, 15:28pm

Publié par Laure

C'est l'anniversaire de Dodo (Dodo est un dodo, vous savez, cet oiseau ancien de l'ile Maurice), qui attend ses copains pour le goûter. D'ailleurs, sa maman a rempli le frigo de bons gâteaux pour l'occasion. Ils sont beaux et appétissants, ces petits gâteaux (hop, on tire le volet de carton pour ouvrir la porte du frigo et les admirer) !
Mais la patience n'est pas la meilleure amie de Dodo : c'est quand le goûter ? c'est quand qu'ils arrivent les copains ? Maman a beau demander d'attendre, c'est long !

Le petit lecteur attentif et observateur remarquera au fil de l'histoire que le nombre de gâteaux diminue en même temps que les taches et les couleurs s'ajoutent sur le petit Dodo ! Et quand enfin arrivent les copains....

Un livre animé qui plait dès 18 mois / 2 ans, sur la gourmandise, la difficulté d'attendre pour un petit enfant, sur la durée du temps qui passe (pas assez vite !), et qui finit dans la joie et la bonne humeur :-) (avec une 4ème de couv qui nous montre un pauvre Dodo épuisé qui a un peu trop mangé !)

 

Testé et approuvé en séance bébés lecteurs ce matin, un p'tit garçon pourtant bien timide au départ qui revenait sans cesse pointer le frigo avec son doigt : "gato !" "encore gato" "a plu" "ahh gato" ! "un autre !!" (pour une autre histoire !)

 

Idéal aussi pour un petit cadeau d'anniversaire à un p'tit bout.

 


L'école des loisirs, coll. Loulou & Cie, mai 2014, prix : 10,50 €

Livre cartonné avec des volets à soulever.

Etoiles :

Crédit photo couverture : Benoît Charlat et l'école des Loisirs

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>