Les jardins d'Hélène

L’âme du violon – Marie Charvet

5 Juillet 2019, 15:00pm

Publié par Laure

Quatre personnages, quatre destins, trois époques, mais un objet commun : le violon.

 

Il y a Giuseppe le luthier italien au XVIIe siècle, Lazlo le tsigane dans les années 1930 en France, une jeune peintre sans le sou, parisienne de nos jours, et Charles, un riche entrepreneur amoureux d’une violoniste et de son art… La musique et l’instrument sont au cœur de ce premier roman, mais il faudra attendre le milieu du livre à peu près pour comprendre les liens qui se tissent entre les quatre parties qui alternent. Dès lors le lecteur devinera aisément le dénouement des fils de l’intrigue.

 

C’est un bel exercice, bien écrit, mais qui souffre un peu de son artifice, de quelques longueurs un peu ennuyeuses, d’une alchimie qui peine à prendre. J’ai aimé le personnage de Giuseppe, c’est la partie que je trouve la plus intéressante, les autres n’ont pas réussi à me toucher.

 

Du potentiel, comme on dit, pour ce premier roman qui pour moi souffre un peu de cette construction qui se voulait pourtant être sa force. Pourquoi pas, pour les amoureux de la musique en général et du violon en particulier, a minima.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grasset, avril 2019, 267 pages, prix : 19 €, ISBN : 978-2-246-81606-5

 

 

 

Crédit photo couverture : © Arcangel et éd. Grasset

Voir les commentaires

Juin 2019 en couvertures ...

30 Juin 2019, 11:31am

Publié par Laure

En juin j'ai assez peu lu...

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Salomé et les femmes de parole – Nathalie Charles

24 Juin 2019, 11:18am

Publié par Laure

Tome 1 : Trouver sa place

 

Salomé entre en 6ème, avec toutes les appréhensions que l’on imagine, dans un collège tout neuf qui n’a pas encore de nom, et lui en trouver un sera l’un des enjeux pour les élèves, qui devront faire valider leur choix par leurs professeurs.

 

Salomé est bonne élève, discrète, intelligente, elle est tout de suite cataloguée « intello » par les autres, et notamment une certaine Capucine qui n’est pas la dernière à lancer des rumeurs, à la manière diviser pour mieux régner.

 

J’ai beaucoup aimé ce roman (qui s’adresse idéalement aux 10-12 ans et sans aucun doute aux futurs élèves de 6ème) qui aborde l’air de rien une multitude de thèmes : la place des femmes dans la société aujourd’hui, l’entrée en 6ème, le harcèlement mais aussi l’amitié, la famille (le rapport à la fratrie, les parents) et l’affirmation de soi. Le tout avec beaucoup de subtilité.

 

Mon seul regret, car je ne l’avais pas compris ainsi : le roman n’est pas fini ! S’il est bien indiqué « 1. Trouver sa place » sur la couverture, je m’attendais à une série, non à un roman découpé en plusieurs volumes. Pour savoir si le choix de Salomé est retenu, il faudra attendre le tome 2 !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rageot éd., mai 2019, 192 pages, prix : 12,90 €, ISBN : 978-2-7002-7365-6

 

 

 

Crédit photo couverture : © Naomikado et éd. Rageot

Voir les commentaires

Dunbar et ses filles – Edward St Aubyn

10 Juin 2019, 14:05pm

Publié par Laure

Traduit de l’anglais par David Fauquemberg

 

Dunbar est un octogénaire multimillionnaire dont les biens sont convoités par ses filles Megan et Abigail. Tout est permis, elles n’ont aucun scrupule tant leur avidité est grande. Elles ont placé leur père dans une pension de luxe, car celui-ci a tendance à perdre la tête en raison de son âge avancé.

 

Mais il aura suffisamment de lucidité pour s’enfuir avec un acolyte aussi dérangé que lui, et leur fuite vaudra quelques sourires. Le plan des filles sera déjoué par leur demi-sœur Florence, que Dunbar avait renié devant son désintérêt pour l’argent.

 

Magouilles financières et cupidité d’un côté, amour sincère et désintéressé de l’autre. Ce roman bien sombre laisse peu d’espoir sur la nature humaine. Quelques passages l’égayent au départ, lorsque Dunbar slalome entre démence et lucidité, mais le milieu m’a semblé bien longuet et répétitif pour tout ce qui a trait au monde des finances. La fin aurait mérité d’être plus développée.

 

Une lecture mitigée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Grasset, coll. En lettres d’ancre, mars 2019, 283 pages, prix : 20 €, ISBN : 978-2-246-81937-0

 

 

 

Crédit photo couverture : © éd. Grasset

Voir les commentaires

Dette de sang – Kevin Wignall

3 Juin 2019, 10:50am

Publié par Laure

Traduit de l’américain par Nordine Haddad (traduction réalisée à partir de l’édition publiée aux États-Unis en 2015 sous le titre The Hunter’s Prayer chez Thomas & Mercer)

 

Ella Hatto, étudiante, passe quelques jours de vacances en Italie avec son petit ami. A la terrasse d’un café, elle est la cible de tueurs qui seront eux-mêmes abattus par un tueur à gages présent sur les lieux pour la sauver. Lucas, ce fameux tueur à gages, la mettra à l’abri avec son petit ami, et l’aidera à retrouver les commanditaires de l’assassinat, au même moment, de ses parents et de son frère.

 

Découvert grâce au challenge Netgalley, je pensais qu’un polar pouvait être l’occasion de passer un bon moment. Hélas ici l’intrigue ne fonctionne pas, elle est un peu trop inconsistante, tout comme la psychologie (absente) des personnages. De même l’enquête policière est inexistante. Alors quel est le but de ce roman ? Nous balader sur plus de 250 pages pour juste assister à des assassinats de sang-froid, sans autre motivation que la vengeance. Il manque cruellement d’un fond, de motivations, d’explications, et d’une écriture qui tienne un peu mieux la route (écriture ou traduction bancale ?) Passez votre chemin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thomas & Mercer / Amazon Media EU Sàrl, à paraître (juillet 2019), 267 pages, prix : 9,99 € en version papier ou 4,99 € en numérique ou gratuit sur abonnement Kindle, ISBN : 9782919803859

 

 

 

 

Crédit photo couverture: © theWorldofDOT, Milano Photos : © SkyNext/Shutterstock ©Steve Vidler / Alamy

Voir les commentaires

Mai 2019 en couvertures ...

31 Mai 2019, 16:10pm

Publié par Laure

En mai j'ai lu :

(les couvertures sont cliquables quand elles renvoient à un billet)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Marc est devenu un chat – Luca Tortolini & Valeria Suria

25 Mai 2019, 10:52am

Publié par Laure

J’aime beaucoup les éditions Notari pour la qualité de leur travail, leurs illustrateurs, leurs choix exigeants, le beau papier de leurs livres….

 

Marc est devenu un chat est un album assez classique dans son déroulé : un petit garçon se réveille et constate qu’il s’est transformé en chat durant la nuit. Il va donc vivre une journée de chat : il sort, vole du poisson, se fait malheureusement attraper, et suivent quelques aventures jusqu’à l’adoption… qui lui permet de revenir dans sa chambre. Bien sûr tout cela n’était qu’un rêve.

 

J’aime beaucoup le dessin aux crayons de couleur, les teintes ocre qui donnent un aspect un peu ancien à l’album, le travail des ombres et des détails (sur les vêtements, les décors). Et n’oubliez pas, comme souvent dans les albums, de vous arrêter sur les pages liminaires et d’avant quatrième de couverture, elles participent également de l’histoire !

 

Tout simplement très beau !

 

(Traduit de l’italien par Notari et Justine Rousset)

 

Un aperçu de quelques pages : ici

 

 

Ed. Notari, Coll. L'Oiseau sur le Rhino, section Les huppes (3-6 ans), mai 2019, 36 pages, prix : 14 €, ISBN 978-2-940617-28-9

 

 

 

Crédit photo couverture : © Valeria Suria et éd. Notari

Voir les commentaires

Pull – Claire Lebourg

15 Mai 2019, 08:39am

Publié par Laure

Pull, un chien d’apparence quelconque, a perdu son maître en gare d’Austerlitz un après-midi du mois d’août, car il s’est éloigné pour renifler une poubelle. Il a bien tenté de le retrouver, a longé la voie ferrée pendant des heures, et a fini par s’installer dans un wagon désaffecté d’une gare de banlieue, au milieu d’un groupe de chiens perdus tout comme lui, mais fort accueillants.

 

C’est le début d’une aventure, de belles amitiés sur fond de tartes aux poireaux au jus de poubelles (Pull, tu as des goûts curieux quand même), de la famille qu’on se choisit, pour finir sur un constat aussi triste que revigorant. Triste car vous l’aurez compris (attention spoiler) il y est question de ces humains qui abandonnent leur animal pour partir tranquillement en vacances, et revigorant parce que la force de l’amitié et de l’entraide est bien présente. Ensemble on surmonte bien des malheurs.

 

Alors venez plonger dans ce beau roman illustré et faire la connaissance de Pull, Groucho, Bruce, Chouquette et les autres. Les aquarelles de l’autrice-illustratrice sont toutes superbes, aussi bien en doubles pages qu’en pages simples ou en vignette. Et comme toujours chez les éditions MeMo, le papier est soigné, de très belle qualité, pour en faire un objet aussi beau que durable.

 

 

Pas vraiment de conseil d’âge, vous pouvez le lire à un enfant dès 4 ans, ou l’enfant le lira seul « jusqu’à pas d’âge » wink

 

 

Éditions MeMo, janvier 2019, 88 pages, prix : 16 €, ISBN : 978-2-35289-412-4

 

 

 

Crédit photo couverture : © Claire Lebourg et éd. Memo

Voir les commentaires

La plus précieuse des marchandises : un conte – Jean-Claude Grumbert

14 Mai 2019, 10:20am

Publié par Laure

J’ai abordé ce court texte sans savoir de quoi il parlait, oui c’est tout moi ça, je ne lis pas les 4ème de couv et je choisis mes lectures parce que j’ai entendu dire ou lu que c’était bien.

 

Et je me suis pris une claque. Une belle claque. Voici ce que devrait être la littérature au quotidien. Ce conte cruel est un chef-d’œuvre, qui sous une forme naïve mais magnifiquement travaillée dans sa langue, raconte une vérité que le lecteur connaît mais qui n’a jamais été racontée ainsi.

 

C’est un livre à lire, à relire et à offrir, sans dire de quoi il parle, faites confiance à l’auteur et au lecteur, la rencontre des deux est inéluctable.

 

 

 

Seuil, coll. La librairie du XXIe siècle, janvier 2019, 109 pages, prix : 12 €

 

 

 

Crédit photo couverture : © Seuil.

Voir les commentaires

Double 6 - Emmanuel Trédez

14 Mai 2019, 09:41am

Publié par Laure

Hadrien (avec un H comme l’empereur romain) est en classe de 4ème, après des mois éprouvants - il n’a jamais connu son père et sa mère est décédée accidentellement l’année précédente – sa vie semble à peu près stable dans ce nouveau collège auprès de sa grand-mère. Alors pourquoi la police débarque-t-elle dans la classe ? A-t-il fugué ? que lui est-il arrivé ?

 

Chaque chapitre donnera la parole à un de ses camarades, ou à des moments importants des quelques semaines qui ont précédé afin de reconstituer l’histoire.

 

Je n’ai pas vu venir le twist qui est la clé de l’intrigue, mais à partir de là tout est limpide et ce bref roman peut amener les enfants à réfléchir à ce qui est bien ou mal…. Et on ne manquera pas de sourire avec tendresse à l’évocation du premier amour…

 

 

J’ai beaucoup aimé les petits dessins en tête de chapitre et le découpage ainsi choisi.

 

Double 6 est un roman détente idéal pour les 9-12 ans, qui se laisse dévorer sans peine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Didier jeunesse, coll. Mon marque-page +, mai 2019, 160 pages, prix : 12€, ISBN : 978-2-278-09180-5

 

 

 

Crédit photo couverture : © Mary-Gaël Tramon

Voir les commentaires